Carlos Ghosn, les raisons de sa fuite

franceinfo

Alors qu'une conférence de presse doit avoir lieu la semaine prochaine, l'envoyée spéciale de franceinfo, Maryse Burgot, à Beyrouth (Liban) revient sur les raisons de la fuite de l'ex-patron de Renault.

Devant la villa de Carlos Ghosn à Beyrouth (Liban), les aller-retour des journalistes et des caméras se multiplient. Pour franceinfo, Maryse Burgot a pu s'entretenir avec l'un des avocats libanais de l'homme d'affaires : "il nous explique qu'une date est primordiale: le 25 décembre. Ce jour-là les autorités judiciaires japonaises font savoir à Carlos Ghosn que son procès est remis. Il n'aura pas lieu en 2020 comme prévu. À ce moment-là, il décide d'enclencher un processus qu'il a préparé avec une entreprise privée qui va l'aider à quitter le territoire japonais", a rappoté l'avocat libanais de l'homme d'affaires à Maryse Burgot.

Toujours un mystère

Pour l'instant les autorités nippones n'ont pas encore les informations concernant les détails de l'évasion de Carlos Ghosn. Celui-ci donnera une conférence de presse mercredi prochain à Beyrouth (Liban).
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne