"C'est l'heure de la révolution" : au Liban, la mobilisation contre le gouvernement reprend

FRANCEINFO

Alors que le Liban fait face à une crise économique et sociale depuis novembre 2019, franceinfo a rencontré plusieurs manifestants.

Elle fait partie des leaders du mouvement de contestation. Perla Joe Maalouli est une activiste libanaise. "Les gens se suicident, ils meurent. Les pères se tuent, car ils n'arrivent pas à mettre leurs enfants à l'école. La nouvelle génération a raison aujourd'hui de se soulever et de dire non", explique la jeune femme. Samedi 11 janvier, lors d'une manifestation à Beyrouth, l'ambiance était à la révolution.

La taxe de trop

Ce mouvement a débuté en octobre 2019, alors que le gouvernement annonçait l'instauration d'une taxe sur les communications par WhatsApp. L'État, très endetté, avait entamé une politique d'austérité depuis plusieurs mois. "Il faut un gouvernement indépendant", réclame un manifestant à Beyrouth. Les coupures de courant rythment le quotidien des Libanais, alors, ces derniers se mobilisent devant la compagnie d'électricité. "C'est l'heure de la révolution", lance Perla Joe Maalouli.

Retrouvez les vidéos de Julien Pain sur sa châine YouTube

Vous êtes à nouveau en ligne