Beyrouth : la capitale du Liban soufflée par la double explosion

France 2

Les dommages s'étendent à près de la moitié de la ville de Beyrouth (Liban), et sont estimés à 3 milliards d'euros.

Le port est dévasté, les immeubles sont détruits, et les rues jonchées de débris. La ville de Beyrouth (Liban) a désormais un visage meurtri, méconnaissable. 300 000 personnes se retrouvent sans domicile. La double explosion du mardi 4 août a été d'une puissance inouïe, avec l'équivalent d'un séisme de magnitude 3. Il y a au moins 100 morts, plus de 4 000 blessés, et de nombreux disparus.

"C'est le chaos total"

Il est désormais difficile de trouver les mots pour décrire la ville dévastée. Autour du port, il ne reste que des squelettes de métal, et tout le reste s'est effondré. "C'est le chaos total, c'est le chaos total, c'est affreux", exprime un habitant. Dans les rues, les gens errent, hagards. Reconnaître un survivant leur redonne parfois le sourire. Des familles continuent de chercher les disparus dans les décombres du port, lieu de l'origine de la double explosion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne