Les forces spéciales irakiennes sont entrées dans Mossoul

France 2

En Irak, la grande bataille de Mossoul va pouvoir commencer. Depuis hier soir, mardi 1er novembre, les soldats irakiens sont entrés dans la ville, fief des jihadistes du groupe État islamique.

En Irak, les combats sont très violents depuis ce mercredi 2 novembre au matin aux portes de Mossoul. "C'est notamment le cas dans cette zone industrielle où les forces spéciales irakiennes ont réussi une incursion hier. Les jihadistes opposent beaucoup de résistance. Les forces spéciales n'ont quasiment pas progressé depuis hier. Elles se trouvent toujours à huit ou neuf kilomètres du centre-ville et du fleuve Tigre", explique Arnaud Comte envoyé spécial à Erbil (Irak).  

100 jihadistes tués par une frappe de la coalition

Les rares habitants de Mossoul qui arrivent à communiquer avec l'extérieur affirment que les jihadistes ont fermé tous les bâtiments administratifs de la ville et qu'ils ont des combattants infiltrés à peu près partout sur la rive est de la ville. "Des combattants qui s'apprêteraient à tendre des embuscades aux forces irakiennes pour les ralentir alors qu'en parallèle, les avions de la coalition n'ont jamais autant bombardé la seconde ville du pays. Hier, une frappe ciblée a tué cent jihadistes qui étaient retranchés dans un hôtel", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne