Les forces de Mouammar Kadhafi bombardaient Misrata vendredi matin, selon un opposant cité par la chaîne Al Arabiya

A Benghazi, des opposants libyens se réjouissent après le vote au Conseil de sécurité de l\'Onu (18 mars 2011)
A Benghazi, des opposants libyens se réjouissent après le vote au Conseil de sécurité de l'Onu (18 mars 2011) (AFP / Patrick Baz)

Les tirs visent les populations civiles, a indiqué ce témoin dans le dernier grand bastion rebelle proche de Tripoli, alors que le Conseil de sécurité de l'Onu a autorisé une intervention militaire en Libye.Saïf al-Islam, le fils du colonel Kadhafi, a par ailleurs affirmé que l'armée libyenne allait se déployer autour de Benghazi.

Les tirs visent les populations civiles, a indiqué ce témoin dans le dernier grand bastion rebelle proche de Tripoli, alors que le Conseil de sécurité de l'Onu a autorisé une intervention militaire en Libye.

Saïf al-Islam, le fils du colonel Kadhafi, a par ailleurs affirmé que l'armée libyenne allait se déployer autour de Benghazi.

L'armée libyenne va se déployer autour de Benghazi, fief des insurgés dans l'est de la Libye, sans y pénétrer et des unités antiterroristes vont y être envoyées pour désarmer les insurgés, a annoncé Saïf al Islam, rapporte vendredi Al Jazira.

Le leader libyen avait déjà annoncé dans la soirée de jeudi que les forces gouvernementales allaient attaquer Benghazi. Mais plus tard dans la nuit, CNN a affirmé avoir reçu un appel de Saif Al-Islam, selon qui le colonel aurait changé de tactique pour des raisons "humanitaires" et ne prévoyait plus d'entrer dans Benghazi dans l'immédiat mais de prendre position autour.

Mercredi, les troupes du régime avaient affirmé avoir repris Ajdabiya, dernier verrou des rebelles à 160 km au sud de Benghazi.

La Libye n'a "pas peur" après le vote à l'ONU d'une résolution prévoyant des frappes aériennes contre les forces gouvernementales, a affirmé vendredi Saif al-Islam Kadhafi. "Nous sommes dans notre pays et avec notre peuple. Et nous n'avons pas peur," a-t-il dit depuis Tripoli à l'émission de télévision américaine ABC News Nightline.

Vous êtes à nouveau en ligne