Le musée national d'Irak rouvre ses portes

France 2

Pillé en 2003, après la chute du régime de Saddam Hussein, le musée national d'Irak, situé à Bagdad, était jusqu'alors resté fermé au public.

Douze ans après sa fermeture, le musée de Bagdad a officiellement rouvert ses portes, le samedi 28 février. Pillée en 2003, au moment du chaos qui a suivi la chute de Saddam Hussein, l'institution s'était fait voler plus de 15 000 pièces archéologiques. Seules 4 300 ont été retrouvées. C'est peu, mais assez pour rouvrir le musée.

Face au terrorisme, réaffirmer le rôle de la culture

Maintes fois reportée, la réouverture du musée a notamment été accélérée après le saccage du musée de Mossoul par le groupe État islamique, jeudi 26 février. Et pour cause, aujourd'hui, le pays fait face au groupe terroriste qui détruit nombre de vestiges.
Pour les Irakiens, cette réouverture est une bonne nouvelle : "Je viens admirer notre patrimoine, notre musée est vraiment magnifique", affirme un visiteur, face à la caméra de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne