Le "Carl Vinson", un porte-avions stratégique pour les États-Unis

FRANCE 2

France 2 a pu monter à bord du navire, en pointe dans la lutte contre le groupe État islamique.

L'engin est l'arme numéro 1 de la coalition contre le groupe État islamique dans le golfe Persique. Le porte-avions USS Carl Vinson accueille 5 000 marins. Chaque jour, des dizaines d'avions de chasse quittent cette base flottante, direction l'Irak ou la Syrie.

"Ce matin, on part en mission au-dessus de l'Irak. Le plus souvent, on ramène plus de bombes qu'on en lâche, explique un soldat au journaliste de France 2. C'est bon signe, cela veut dire que les troupes au sol n'ont pas besoin de notre aide."
Un officier s'occupe de gérer la circulation sur le pont d'envol, car il n'y a parfois qu'une minute entre deux appontages. Les marins inspectent quatre fois par jour le pont d'envol. "Le moindre déchet oublié peut être fatal pour le moteur des avions."

500 frappes

"Depuis le début de la campagne contre l'État islamique, plus de 500 frappes aériennes ont été menées depuis l''USS Carl Vinson'", détaille l'envoyé spécial de France 2.

C'est de ce navire que fut jeté à la mer le corps d'Oussama Ben Laden en 2011. Le bâtiment travaille en collaboration avec le Charles-de-Gaulle. Il sera remplacé dans quelques semaines, après dix mois en première ligne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne