VIDEO. En Irak, malgré la guerre, Bagdad veut continuer à vivre

FRANCE 2

Alors que les troupes jihadistes sont à quelques kilomètres de la capitale irakienne, la population fait en sorte de continuer à vivre.

Bagdad est en état de siège. Jamais la menace terroriste de Daech n'a été aussi grande et les combats si proches de la capitale irakienne, à peine 35 kilomètres. Bien sûr, la peur est présente, mais les habitants ont déjà connu d'autres guerres, alors la vie reprend ses droits.

Cohabiter avec la guerre

Chaque soir à la même heure, des dizaines de véhicules s'arrêtent sur le plus grand pont de la ville et font la fête. Ce soir, on célèbre un mariage avec des danses, comme pour conjurer les mauvaises nouvelles. "La vie continue. Vous avez bien eu la Seconde Guerre mondiale ? Alors pour nous, c'est pareil", sourit le marié.

Faire la fête sur les ponts, c'est aussi un moyen d'éviter les voitures piégées, qui explosent généralement dans le centre-ville de Bagdad. Chacun, ici, a sa méthode pour cohabiter avec la guerre. Les animaux de compagnie, par exemple, sont devenus un véritable marché, une distraction à domicile, surtout pour les enfants.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne