Juppé demande des "assurances crédibles" à l'armée afghane

APTN

Quatre soldats français ont été tués et huit autres blessés, dont un grave, vendredi 20 janvier, par un homme portant l'uniforme de l'armée afghane, dans l'est de l'Afghanistan.

La France demande à l'armée afghane des "assurances crédibles" sur le recrutement de ses soldats, sans quoi les troupes françaises se retireront d'Afghanistan de manière anticipée, a prévenu vendredi 20 janvier le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé.

Vous êtes à nouveau en ligne