Vives tensions au Proche-Orient

France 3

Les tensions restent très vives au Proche-Orient. Depuis une semaine, les Palestiniens s'opposent aux nouvelles mesures de sécurité mises en place par Israël pour accéder à l'esplanade des Mosquées. 

Plusieurs milliers de manifestants ont prié dans la rue devant les murs de la ville de Jérusalem pour protester contre l'installation de barrières de sécurité aux entrées de l'esplanade des mosquées. Des détecteurs de métaux mis en place par les autorités israéliennes après le meurtre de deux policiers de l'État hébreu le 14 juillet dernier. La colère des Palestiniens s'est alors étendue à la Cisjordanie occupée. Hier à Bethléem, des manifestants ont brulé de fausses barrières de sécurité avant de brèves échauffourées avec les soldats israéliens.

La tension gagne les pays arabes

Depuis une semaine, les affrontements sont quotidiens. Ils ont fait cinq morts et des dizaines de blessés parmi les Palestiniens et trois Israéliens ont été tués dans une colonie par un Palestinien. Et la tension gagne les pays arabes. Des milliers de manifestants ont défilé ce week-end à Amman en Jordanie. Amman, où l'ambassade d'Israël est sous pression après une tentative de meurtre d'un garde de sécurité par un Jordanien lui-même abattu. Le conseil de sécurité se réunit aujourd'hui pour tenter de faire baisser les tensions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne