VIDEO. Représailles israéliennes contre les Palestiniens après la mort de trois jeunes enlevés

LAURIE VARMANE - FRANCE 2

L'armée israélienne a démoli lundi soir les maisons des deux principaux suspects de l'enlèvement de trois jeunes Israéliens retrouvés morts, dans le sud de la Cisjordanie occupée.

Benyamin Nétanyahou dénonce des "assassinats de sang-froid". Lundi 30 juin, les trois jeunes Israéliens enlevés le 12 juin ont été retrouvés morts dans le sud de la Cisjordanie occupée, aux environs de la localité de Halhoul, près de la route où ils avaient été vus pour la dernière fois, faisant de l'auto-stop. Le Premier ministre israélien promet de "faire payer" le Hamas islamiste, qu'il tient pour responsable.

Plus de 30 frappes sur la bande de Gaza

Lundi soir, des milliers de militaires israéliens ont encerclé Halhoul et Hébron, empêchant tout accès ou sortie de la ville. Puis l'armée israélienne a démoli les maisons des deux principaux suspects de l'enlèvement, deux membres du Hamas à Hébron, toujours recherchés.

Par ailleurs, l'armée de l'air israélienne a bombardé la bande de Gaza dans la nuit de lundi à mardi. Elle a lancé plus de 30 frappes sur tout le territoire, visant des terrains d'entraînement de groupes armés. Des chasseurs F-16 ont notamment ciblé des bases du Hamas et du Jihad islamique à Khan Younès et Rafah, dans le sud de l'enclave. Mais sans faire de victimes.

Vous êtes à nouveau en ligne