VIDEO. Proche-Orient : vers un processus de paix ?

Sa sixième mission au Proche-Orient fut donc la plus fructueuse. Pour la première fois, le secrétaire d'État américain John Kerry assure que les bases d'une future reprise des négociations israélo-palestiniennes sont jetées.

Il aura fallu une sixième tentative et une semaine à John Kerry, le secrétaire d'Etat américain, pour convaincre Israéliens et Palestiniens de reprendre les pourparlers de paix. Ils étaient au point mort depuis 2010. Le responsable américain n'a pas caché son soulagelment. "Nous sommes parvenus à un accord sur la base  d'une reprise des négociations directes sur le statut final entre Palestiniens et Israéliens. Cet accord est toujours en phase de formalisation", a annoncé vendredi 19 juillet John Kerry à Amman, en Jordanie, au terme d'une sixième mission diplomatique au Proche-Orient.

Mais, selon toute vraisemblance, ces négociations seront sans "préconditions" et tous les points de discorde seront évoqués. Elles devraient durer entre 9 et 12 mois. Israéliens et Palestiniens se retrouveront à Washington la semaine prochaine.

Vous êtes à nouveau en ligne