VIDEO. Avec Shimon Peres, le dernier des pères fondateurs d'Israël disparaît

France 2

Prix Nobel de la paix en 1994, après la signature des accords d'Oslo, Shimon Peres est mort mercredi à l'âge de 93 ans.

Mort dans la nuit de mardi à mercredi 28 septembre à l'âge de 93 ans, Shimon Peres a été l'un des artisans des accords de paix d'Oslo, conclus avec les Palestiniens en 1993. Ce qui lui valut de recevoir, avec Yitzhak Rabin et l'ex-président palestinien Yasser Arafat, le prix Nobel de la Paix, l'année suivante.

Dans cette vidéo, le correspondant de France 2 à Jérusalem, Franck Genauzeau, retrace sa carrière. Né en Pologne en 1923, Shimon Peres avait émigré en Israël à l'âge de 11 ans. Il sera l'un des pères fondateurs de l'Etat. Très jeune, à 29 ans, il se voit déjà confier un poste-clé à la Défense avant de gravir tous les échelons jusqu'aux plus hautes responsabilités.

Il sera deux fois Premier ministre. En 1996, il est responsable de l'opération militaire "Raisins de la colère" dans le sud du Liban et du bombardement d'un camp de l'ONU au Liban, où 106 civils sont morts sous les bombardements israéliens. Président d'Israël de 2007 à 2014, il bénéficiait toutefois d'une large popularité. A la tête d'une fondation pour la paix, il s'était dit "sûr de voir la paix de son vivant". Son vœu n'a pas été réalisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne