Un Palestinien tué par des tirs de soldats israéliens à la frontière avec Gaza

Des Palestiniens manifestent en marge de l\'enterrement d\'un jeune garçon de 17 ans tué par des tirs de soldats israéliens à Gaza, le 31 juillet 2015.
Des Palestiniens manifestent en marge de l'enterrement d'un jeune garçon de 17 ans tué par des tirs de soldats israéliens à Gaza, le 31 juillet 2015. (MOHAMMED ABED / AFP)

Selon une source médicale palestinienne, le jeune homme de 17 ans a été touché après s'être approché de la frontière avec Israël et a succombé à ses blessures. 

Un Palestinien de 17 ans a été tué par des tirs de soldats israéliens, vendredi 31 juillet, selon le porte-parole du ministère de la Santé dans l'enclave palestinienne. Il aurait été touché à Beit Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza, alors qu'il s'approchait de la frontière avec Israël. Il a succombé à ses blessures. Un autre Palestinien a été légèrement blessé par des tirs israéliens dans un incident séparé.

Selon une porte-parole de l'armée israélienne, plusieurs personnes se sont dirigées vers la barrière qui sépare Gaza et Israël, à deux endroits différents, et n'ont pas tenu compte des appels lancés par les soldats israéliens. L'un des deux groupes a, selon elle, lancé des pierres sur la barrière. Les soldats ont alors effectué des tirs de sommation dans les airs avant de viser "les membres inférieurs des suspects"; a-t-elle expliqué.

Un bébé palestinien tué dans un incendie criminel

Vendredi déjà, un incendie criminel déclenché par des colons israéliens, dans un village de Cisjordanie occupée, avait provoqué la mort d'un bébé palestinien de 18 mois. Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a dénoncé un "acte de terrorisme en tout point", et ordonné aux forces de sécurité "d'arrêter les meurtriers et de les traduire en justice". Plusieurs milliers de personnes ont manifesté leur colère en marge de l'enterrement de l'enfant.

Vous êtes à nouveau en ligne