Syrie : l'armée israélienne cible des bases iraniennes

France 2

Israël a pris pour cible des bases iraniennes en Syrie dans la nuit du 9 au 10 mai. 23 combattants ont perdu la vie. Un peu plus tôt, l'Iran avait ciblé le plateau du Golan sans faire de victimes.

Dans le ciel de Damas (Syrie), les explosions retentissent dans la nuit du 9 au 10 mai. Des batteries antiaériennes tentent d'abattre des missiles israéliens qui ciblent des bases iraniennes en Syrie. 23 combattants ont été tués. Quelques heures plus tôt, les troupes iraniennes sur place avaient visé le plateau du Golan, annexé par l'État hébreu depuis 1981. Cette attaque de plusieurs missiles n'a pas fait de victime côté israélien.

Emmanuel Macron appelle à la désescalade militaire

Pour le ministre israélien de la Défense, la riposte est à la hauteur de l'attaque. : "J'espère que cet épisode est clos et qu'ils ont compris le message", a-t-il déclaré. Depuis plusieurs semaines, cet accès de tension était redouté. En février, l'armée israélienne a abattu un drone iranien lancé depuis la Syrie. En représailles, un F16 israélien a été abattu. Cette confrontation directe entre Israël et l'Iran est la plus sérieuse depuis la guerre du Kippour en 1973. Ce jeudi 10 mai au matin, Emmanuel Macron appelle à la désescalade militaire, en compagnie d'Angela Merkel. Berlin dénonce une provocation de l'Iran.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne