Proche-Orient : une conférence pour la paix à Paris inutile ?

FRANCE 3

75 pays et organisations internationales se sont réunis à Paris ce dimanche 15 janvier pour tenter de relancer  le processus de paix au point mort entre Israéliens et Palestiniens, grands absents de cette conférence.

Plus de 70 pays étaient réunis au quai d'Orsay ce dimanche. Une conférence pour la paix au Proche-Orient avec l'objectif de réaffirmer la volonté de la communauté internationale d'encourager la création de deux États, palestinien et israélien, en paix côte à côte. Mis à part le Royaume-Uni qui exprime des réserves, les participants demandent aux Israéliens et aux Palestiniens d'éviter toutes décisions unilatérales.

Trump met le feu aux poudres

Mais tout cela risque de rester un voeu pieux en l'absence des deux principaux États concernés. Cette conférence est une imposture, selon le Premier ministre d'Israël, qui peut compter sur le soutien de Donald Trump. Le futur président américain a déclaré vouloir transférer l'ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem. Une initiative jugée dangereuse par Jean-Marc Ayrault sur France 3 ce dimanche midi. La paix  reste au point mort au Proche-Orient depuis deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne