Palestine : Ahed Tamimi libre après huit mois de détention

France 3

Du haut de ses 17 ans, elle est devenue l'icône de la résistance palestinienne. Ahed Tamimi est libre depuis ce dimanche 29 juillet. Elle avait été condamnée à huit mois de prison pour avoir giflé deux soldats palestiniens. Une détention qui n'a en rien entamé sa détermination.

Dans les bras de sa famille et de nombreux supporters, l'adolescente s'effondre. Ahed Tamimi est enfin libre après huit mois passés en prison. Les premiers mots de la Palestinienne âgée de 17 ans ne laissent aucun doute, elle ne lâchera rien. "Ma joie sera incomplète tant que tous les prisonniers ne seront pas libérés. J'espère que tout le monde suivra ce chemin de résistance", témoigne Ahed Tamimi, une militante palestinienne. En décembre dernier, Ahed Tamimi est arrêtée en pleine nuit dans son village de Cisjordanie occupé depuis 50 ans par Israël.

Une figure de la contestation palestinienne

Elle est accusée d'avoir agressé deux soldats israéliens comme on peut le voir sur cette vidéo, filmée et publiée par sa mère dans la cour de leur maison. À cette époque, la jeune fille alors âgée de 16 ans n'est pas inconnue des militaires. Elle est déjà une icône de la contestation palestinienne depuis l'âge de onze ans. Elle est toujours en première ligne des manifestations. Pour beaucoup d'Israéliens, l'adolescente serait instrumentalisée par ses parents dans une guerre d'image entre l'Israël et la Palestine.

Vous êtes à nouveau en ligne