ONU : Obama lâche Israël, qui refuse de cesser la colonisation

FRANCE 3

Le chef du gouvernement israélien est en colère après l'adoption de la résolution de l'ONU demandant l'arrêt immédiat de la colonisation de la Cisjordanie. Les États-Unis n'ont pas mis leur veto pour la première fois depuis 1979.

Diplomatiquement, le geste est fort. Ce dimanche 25 décembre, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a convoqué les ambassadeurs de dix pays qui ont adopté la résolution de l'ONU demandant l'arrêt de la colonisation de la Cisjordanie. Au passage, il a de nouveau attaqué les États-Unis. La résolution a été adoptée vendredi par le Conseil de sécurité. Pour la première fois, les États-Unis n'opposent pas leur veto et s'abstiennent.

"Biaisée et honteuse"

Furieux, Benyamin Netanyahou a directement accusé l'administration Obama. Il a juré qu'il ne respecterait pas la résolution qu'il a qualifiée ce dimanche soir de "biaisée et honteuse". L'ONU se retrouve une nouvelle fois impuissante. L'État hébreu aurait ignoré une trentaine de résolutions de l'ONU sans jamais être sanctionné. L'État d'Israël lui doit pourtant son existence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne