Noël : le pape François dénonce le sort des migrants

FRANCE 2

Le pape François a adressé un message très politique aux catholiques du monde entier : il a fustigé sans détour les expulsions de migrants et les dirigeants qui en sont responsables. Nous avons, dit-il, "un devoir d'hospitalité". 

Le pape a voulu placer les migrants au centre des célébrations de Noël. Dès hier soir à la messe, il n'a pas hésité à mettre en parallèle leur histoire avec l'Evangile, et à pointer du doigt les politiques, responsables de ces drames humains. "Nous voyons des familles entières qui se voient obligées de partir. Ils survivent aux Hérode d'aujourd'hui qui imposent leur pouvoir, augmentent leurs richesses, et ne voient aucun problème à verser le sang des innocents."

Une sensibilité affichée dès 2013

Dès le début de son pontificat en 2013, le pape François avait affiché sa sensibilité sur cette question. Première visite hors de Rome sur l'île de Lampedusa pour rendre hommage aux migrants morts en mer, puis les déplacements, notamment dans un camp de réfugiés en Grèce. Une prise de position répétée ce lundi 25 décembre au matin lors des célébrations de Noël sur la place Saint-Pierre. Autre prière pour la paix à Jérusalem. Le pape a appelé à une reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne