Législatives en Israël : Benjamin Nétanyahou et le président Rivlin, frères ennemis du même parti

Reuven Rivlin durant une rencontre avec le Likoud, le 22 septembre 2019. 
Reuven Rivlin durant une rencontre avec le Likoud, le 22 septembre 2019.  (MENAHEM KAHANA / MAXPPP)

L'ancien ministre du Likoud désormais président d'Israël a consulté Benjamin Nétanhayou et Benny Gantz. Il doit choisir l'un des deux pour former un nouveau gouvernement après des législatives serrées. 

Gantz ou Nétanyahou ? On devrait savoir dans les prochaines heures, mercredi 25 septembre au plus tard, qui sera désigné pour former le prochain gouvernement israélien. Si les discussions en coulisses se poursuivent, c'est le président israélien, Reuven Rivlin, qui est chargé de désigner le candidat le mieux placé pour former une coalition au pouvoir. Cet ancien ministre du Likoud plaide pour un gouvernement d'union et malgré ses pouvoirs limités, il peut avoir une vraie influence politique. 

Une ligne différente de Nétanyahou

À 80 ans, Reuven Rivlin est l'anti-Nétanyahou à droite. Chaleureux, il met ses interlocuteurs à l'aise quand le Premier ministre aime jouer du rapport de force. Leurs pères étaient des grands universitaires : celui de Nétanyahou un historien profondément anti-arabe, celui de Rivlin un linguiste qui a traduit le Coran et les 1 001 nuits en hébreu.

Des différences que l'on retrouvent aujourd'hui puisque Nétanyahou voit les arabes israéliens comme un ennemi intérieur et Reuven Rivlin prône leur stricte égalité avec les juifs. Le Premier ministre Benjamin Nétanyahou a d'ailleurs tout fait pour que Reuven Rivlin ne soit pas élu Président. Depuis, ce dernier l'égratigne régulièrement : "Je vous assure que nous pouvons, et que nous devons, conduire un État juif et démocratique qui ne sera pas moins juif mais pas moins démocratique".

Rivlin est un "faucon" intraitable avec l'Iran et opposé à un État palestinien mais il défend aussi l'État de droit et la liberté de la presse alors que Nétanyahou a les magistrats et les journalistes en horreur. Les deux hommes s'accordent sur un point : Rivlin est végétarien depuis plus de 50 ans, Nétanyahou ne mange presque plus de viande, mais il a encore l'appétit du pouvoir et espère bien que son vieux rival ne lui barrera pas la route.

Vous êtes à nouveau en ligne