Le terrible quotidien des enfants palestiniens de Beitin

FRANCE 3

Les Palestiniens et notamment les enfants sont les grands oubliés des élections législatives en Israël.

Dans le camp de Beitin en Cisjordanie, militaires israéliens et jeunes Palestiniens s'affrontent fréquemment. Il y a un an, le face à face s'était soldé par la mort de six jeunes. "Ils utilisent des munitions qui éclatent les os", s'emporte un adolescent palestinien. "Ils ont pris nos terres, ils nous poursuivent jusqu'ici, qu'est-ce qu'ils veulent de plus, ils veulent tout le temps nous humilier", dénonce un autre.

200 mineurs en prison

"Tous les jours, les colons et les soldats attaquent les réfugiés", rapporte Khaled Quzmar, de l'association "Defence for children international". Cet avocat défend les enfants et liste les emprisonnements abusifs de mineurs. "Israël est le seul État au monde où plus de 700 mineurs sont traduits devant des tribunaux militaires". Malak Al Khatib, 14 ans, condamnée à deux mois de prison, fut la plus jeune détenue incarcérée, dans les geôles israéliennes. "La nuit, ils m'empêchaient de dormir, donnaient des coups de pied dans les portes", se souvient-elle. 200 mineurs sont toujours en prison. La justice israélienne prévoit jusqu'à dix ans de prison pour tout adolescent qui lancerait des pierres sur les forces armées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne