La véritable histoire des tueurs d'Israël par Ronen Bergman

franceinfo

Journaliste et historien star aux États-Unis et en Israël, Ronen Bergman, auteur du livre "Lève-toi et tue le premier" sur l'histoire secrète des assassinats ciblés commandités par Israël, est l'invité du JT du soir de franceinfo mardi 4 février.

Lève-toi et tue le premier publié chez Grasset est une enquête d'un millier de pages. "J'y ai travaillé six ans de plus que prévu, près de huit ans, car j'ai délibérément ignoré tout ce qui avait déjà été écrit sur les services secrets israéliens en interviewant tout le monde. Huit ans, 1 000 entretiens, des milliers de documents classés et sans aucune autorisation des services secrets parce que je voulais raconter toute la vérité, tous les secrets", explique le journaliste et historien Ronen Bergman.

Le tournant : les JO de Munich

2 700 assassinats ciblés, soit 40 par an, ont été commis. Le tournant a été la mort d'athlètes israéliens aux JO de Munich en 1972. "Avant, les services secrets tuaient des terroristes palestiniens dans les pays arabes, mais ils n'opéraient pas en Europe. Alors, les terroristes venaient se réfugier en Europe. Ils ont demandé l'autorisation de les éliminer à leur gouvernement, qui a dit non. Mais Munich a tout changé, pas la mort des sportifs, mais l'incompétence des autorités allemandes et de ses forces spéciales. Le gouvernement d'Israël a alors dit de tuer les terroristes où qu'ils se trouvent", relate ce spécialiste israélien des services de renseignement.

Les services secrets israéliens n'ont pas toujours réussi à tuer. "Ce livre n'est pas seulement à la gloire du Mossad. Il y a eu beaucoup d'échecs. Ce sont des êtres humains. Ils ont des débats éthiques parfois", conclut Ronen Bergman.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne