Israël-Palestine : le plan de paix rejeté par les Palestiniens et les colons israéliens

franceinfo

Les Palestiniens ont interprété le plan de paix de Donald Trump comme "une gifle". Des manifestations de colère ont eu lieu en Cisjordanie et à Gaza mercredi 29 janvier. Des colons israéliens contestent également ce plan validé par l'État hébreu.

Près de 430 000 colons israéliens résident actuellement en Cisjordanie. Des implantations considérées comme illégales par les Palestiniens, mais que Donald Trump veut sanctuariser. Pourtant, beaucoup de colons pensent que ce plan ne résoudra pas leur problème. Il redoute que la création d'un État palestinien les isole du reste d'Israël.

Israël déploie des troupes

Pour les Palestiniens, le plan de paix américain fait l'unanimité contre lui. "Nous appelons toutes les factions à l'unité pour contrer ce plan. Nous rejetons cet accord en bloc dans tous ses détails", affirme l'un d'eux. Mercredi 29 janvier, la colère palestinienne s'est exprimée dans la rue. Des manifestations ont rassemblé des centaines de personnes avec des affrontements parfois violents. Ce soir, une roquette a été tirée depuis Gaza sur Israël. L'armée israélienne va renforcer sa présence en déployant des troupes de combat en Cisjordanie et autour de Gaza.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne