Israël-Palestine : la conférence de Paris réaffirme la solution à deux Etats

Les représentants de 70 pays et organisations internationales réunis autour de François Hollande, le 15 janvier 2017 à Paris, à l\'occasion d\'une conférence sur la paix au Proche-Orient.
Les représentants de 70 pays et organisations internationales réunis autour de François Hollande, le 15 janvier 2017 à Paris, à l'occasion d'une conférence sur la paix au Proche-Orient. (BERTRAND GUAY / AFP)

Quelque 70 pays et organisations internationales étaient représentés pour cette journée de discussions.

Les participants à la conférence sur la paix au Proche-Orient, organisée dimanche 15 janvier à Paris, réaffirment dans une déclaration finale leur attachement à "la solution à deux Etats" dans le conflit israélo-palestinien.

Le chef de la diplomatie française, Jean-Marc Ayrault, a déclaré que toute résolution du conflit devait se baser sur les frontières de 1967 et les grandes résolutions des Nations unies, qui appellent Israël à se retirer des territoires occupés après la guerre des Six jours en 1967.

Israéliens et Palestiniens priés de "s'abstenir d'actions unilatérales"

Les 70 pays et organisations internationales présentes appellent Israéliens et Palestiniens "à démontrer leur engagement (...) et à s'abstenir d'actions unilatérales qui préjugeraient du résultat de la négociation", notamment sur les frontières, sur Jérusalem ou sur les réfugiés. Ils ajoutent que si de telles actions étaient prises, "ils ne les reconnaîtr[aient] pas". Une réunion de suivi de la conférence se tiendra avec les pays qui le souhaitent d'ici la fin de l'année.

La Grande-Bretagne, "très réservée" sur la conférence de Paris sur le Proche-Orient, n'a pas signé le communiqué final, a indiqué le Foreign Office dimanche soir dans un communiqué. En outre, le texte, publié à l'issue d'une journée d'échanges entre délégations, ne fait aucune mention explicite des propositions de la nouvelle administration américaine, notamment la volonté de Donald Trump de transférer l'ambassade américaine en Israël à Jérusalem.

Vous êtes à nouveau en ligne