Israël : le coup de poker électoral de Benyamin Netanyahu

FRANCEINFO

L'annonce de Benyamin Netanyahou, mardi 10 septembre, de vouloir annexer une partie de la Cisjordanie pourrait bien être une stratégie électoraliste, à une semaine de législatives indécises en Israël.

Les élections législatives du 17 septembre en Israël sont loin d'être gagnées d'avance pour Benyamin Netanyahu. Il craint fort, s'il n'est pas réélu, d'être mis en examen. Le Premier ministre israélien doit en effet être entendu début octobre dans plusieurs affaires de corruptions, de fraudes, de malversations et d'abus de confiance. Et ses adversaires sont convaincus qu'en cas de victoire, il n'aura qu'une hâte, faire voter le plus rapidement possible, une loi d'amnistie en sa faveur.

Netanyahu joue avec le feu

Benyamin Netanyahu fait tout pour tenter de remobiliser l'électorat de droite et d'extrême droite dont une partie s'est détachée de lui au fil des années. C'est pourquoi il a annoncé mardi 10 septembre son intention d'annexer une partie de la Cisjordanie : la vallée du Jourdain. Est-ce que cela suffira ? Pas sûr. Réponse mardi prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne