Israël en état d'alerte après de nouvelles attaques

france 3

L'inquiétude est vive ce soir à Jérusalem, Tel-Aviv et en Cisjordanie. La violence monte un peu plus chaque jour. Les observateurs craignent une nouvelle Intifada.

C'est une scène d'affrontements ordinaire qui s'est déroulée en Cisjordanie ce jeudi 8 octobre. Un groupe de jeunes palestiniens jette des pierres sur des soldats israéliens, parmi eux, quatre hommes cagoulés. Ils dégainent et commencent à tirer à balles réelles sur les jeunes. Il s'agit de "Moustaaribines", une unité de policiers israéliens spécialisée dans les infiltrations de manifestations. Une méthode de plus en plus utilisée. L'armée vient porter main forte aux policiers. L'un des émeutiers est alors roué de coups avant d'être emmené sans ménagement. Trois Palestiniens ont été blessés dont l'un sérieusement au cours de cet incident.

"Nous croyons en la paix"

Jour après jour, les violences se succèdent en Israël. Des villes épargnées jusque ici comme Tel-Aviv, sont désormais le théâtre d'attaques isolées. Un Palestinien a tenté de tuer une jeune soldate israélienne à coup de tournevis avant d'être abattu. À Jérusalem, c'est un jeune de 19 ans qui s'en est pris à coups de couteau à un juif orthodoxe. L'homme est grièvement blessé. L'agresseur a été arrêté.
Inquiets face à cette escalade, les autorités israéliennes et palestiniennes ont appelé au calme. "Nous refusons de céder à la violence ou à la force. Nous sommes pacifiques, nous croyons en la paix", a déclaré Mahmoud Abbas, président palestinien. Des paroles d'apaisement suivies d'aucun effet sur le terrain. La rue palestinienne s'enflamme un peu plus chaque jour.

 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne