Gaza : les bombardements israéliens ont fait 30 morts samedi

Des Palestiniens inspectent les décombres de la mosqué Farouq, le 12 juillet 2014 à Gaza.
Des Palestiniens inspectent les décombres de la mosqué Farouq, le 12 juillet 2014 à Gaza. (MOMEN FAIZ / NURPHOTO / AFP)

Dans le même temps, 43 roquettes ont atteint le territoire israélien, sans faire de victimes.

Samedi sanglant à Gaza. Au moins 30 Palestiniens ont été tués samedi 12 juillet dans des raids aériens de l'armée israélienne. Ces bombardements visent à anéantir la puissance de feu du Hamas, qui a tiré samedi 43 roquettes en direction d'Israël.

Deux neveux du dirigeant du Hamas, Ismaïl Haniyeh, ont été tués. Deux femmes lourdement handicapées, emportées par une frappe contre leur foyer d'accueil, figurent également parmi les victimes de la journée. Plusieurs heures après le drame, les sauveteurs retrouvaient encore des lambeaux de leurs corps.

135 morts depuis le début du conflit

Au total, 135 Palestiniens ont trouvé la mort et près d'un millier d'autres ont été blessées dans les raids israéliens depuis le déclenchement mardi de l'opération "Protective Edge". Selon un bilan établi samedi matin par l'armée israélienne, l'aviation a visé "158 cibles associées au Hamas" en 24 heures, dont 68 lance-roquettes, 21 bases paramilitaires et des caches d'armes, dont l'une dans une mosquée.

En début de soirée, des explosions ont retenti dans le ciel de Jérusalem, à environ 80 km de Gaza. Les trois projectiles se sont abattus en Cisjordanie occupée, où sont implantées de nombreuses colonies israéliennes, endommageant une maison mais sans faire de victime.

Le Conseil de sécurité appelle au cessez-le-feu

Sur le front diplomatique, le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, a annoncé qu'il allait évoquer un cessez-le-feu avec ses homologues américain, français et allemand en marge d'une réunion sur le nucléaire iranien dimanche à Vienne.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a de nouveau appelé samedi Israël et le Hamas à cesser le feu et à respecter le droit international, en particulier "sur la protection des civils"Une réunion ministérielle de la Ligue arabe est prévue lundi au Caire pour discuter de la détérioration de la situation à Gaza.

Vous êtes à nouveau en ligne