Une trêve humanitaire de 72 heures conclue entre Israël et le Hamas à Gaza

Des réfugiés palestiniens sont rassemblés près de l\'hôpital Chifa de Gaza, le 31 juillet 2014.
Des réfugiés palestiniens sont rassemblés près de l'hôpital Chifa de Gaza, le 31 juillet 2014. (APAIMAGES/REX/REX/SIPA / REX)

Ce cessez-le-feu doit débuter vendredi à 7 heures. Le texte dit que les "forces sur le terrain resteront en place", ce qui implique que l'armée israélienne ne se retirera pas.

Le nombre de Palestiniens tués lors de l'offensive israélienne à Gaza a dépassé jeudi 31 juillet celui atteint pendant l'opération "Plomb Durci" en 2009. Selon les services d'urgences de Gaza, au moins 1 442 Palestiniens ont péri depuis le début de l'opération le 8 juillet, dont 44 tués par des frappes israéliennes et 13 ayant succombé à leurs blessures pour la journée de jeudi. Par ailleurs, plus de 8.200 Palestiniens ont été blessés en 24 jours d'offensive israélienne.

Un cessez-le-feu de 72 heures. Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, et le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, ont annoncé jeudi la conclusion d'une trêve humanitaire de 72 heures entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza. Cette trêve, acceptée par toutes les parties, débutera vendredi à 8 heures (7 heures à Paris)Le texte dit que les "forces sur le terrain resteront en place" pendant la trêve, ce qui implique que l'armée israélienne ne se retirera pas. Des délégués israéliens et palestiniens vont se rendre immédiatement au Caire pour entamer des négociations en vue d'un cessez-le-feu durable

En tout 86 000 réservistes israéliens mobilisés. L'armée israélienne a mobilisé 16 000 réservistes supplémentaires, portant leur nombre à 86 000 dans l'opération actuelle. Selon une porte-parole militaire, il s'agit "de permettre aux troupes sur le terrain de se rafraîchir". De plus, Benyamin Nétanyahou s'est dit "déterminé" à détruire tous les tunnels du Hamas aux frontières de l'enclave palestinienne, "avec ou sans cessez-le-feu""Je n'accepterai aucune proposition qui ne permettra pas à l'armée israélienne d'achever cette tâche importante dans l'intérêt de la sécurité d'Israël", a-t-il ajouté.

 Les Etats-Unis réapprovisionnent Israël en munitions. L'armée israélienne avait demandé un réapprovisionnement le 20 juillet afin de remédier à la baisse de ses stocks. Le ministère de la Défense américain a approuvé la vente trois jours plus tard"Les Etats-Unis se sont engagés à garantir la sécurité d'Israël, et il est crucial pour les intérêts nationaux américains d'aider Israël à développer et à maintenir une capacité d'autodéfense forte et réactive", a déclaré John Kirby, un porte-parole du Pentagone.

23h57 :  Avec au moins au moins 1 442 Palestiniens tués, le bilan de l'offensive israélienne dépasse celui atteint pendant l'opération "Plomb Durci" en 2009.

23h51 :  Le secrétaire d'Etat américain et le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon annoncent cette trêve, acceptée par toutes les parties. Elle débutera demain à 7 heures demain matin. 

23h37 :  John Kerry annonce un cessez-le-feu de 72 heures à Gaza.

23h10 :  Selon la journaliste Laurence Haim, 73 roquettes lancées depuis Gaza sont tombées sur Israël.

22h21 : Avec un peu de retard, on fait le point sur l'actualité de ce milieu de soirée. 

• #COCAINE 
Une perquisition de la "police des polices" a eu lieu ce soir à la brigade des stupéfiants, au 36, quai des Orfèvres à Paris, après la disparition de 50 kg de cocaïne.

• #EBOLALe virus Ebola a tué 729 personnes pour environ 1 300 cas détectés, tous en Afrique de l'Ouest, selon un nouveau bilan par l'Organisation mondiale de la santé. L'organisation lance ce soir un plan de lutte de 100 millions de dollars (75 millions d'euros). Francetv info vous explique comment on essaie de contenir l'épidémie d'Ebola.

•  L'ONU appelle ce soir à un "cessez-le-feu immédiat" et à des "pauses humanitaires".

Près de 5 000 personnes ont participé au premier rassemblement de soutien à Israël organisé à Paris, devant l'ambassade de l'Etat hébreu, depuis le lancement de l'offensive israélienne dans la bande de Gaza. 

21h47 : "Comment comprendre aujourd'hui que la France appelle à la "retenue" quand on tue des enfants en connaissance de cause?"
Dans une tribune publiée dans Le Figaro, l'ancien premier ministre s'inquiète du silence de la France face à l'escalade de la violence entre Israéliens et Palestiniens.

21h19 :  Une femme israélienne blessée et évacuée dans une ambulance après qu'une roquette, tirée depuis Gaza, est tombé dans la ville israélienne de Sderot cet après-midi. 


 (GIL COHEN MAGEN / AFP)

21h14 :  L'ONU appelle ce soir à un "cessez-le-feu immédiat" et à des "pauses humanitaires". On apprend dans le même temps que neuf Palestiniens ont été tués par une frappe aérienne israélienne contre une maison dans le camp de réfugiés de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza.

18h51 :  Le département américain de la Défense juge trop élevées les pertes civiles dans la bande de Gaza, après plus de trois semaines de bombardements israéliens. Depuis le début des opérations israéliennes les bombardements ont tué 1 410 Palestiniens, pour la plupart des civils.

18h41 :  Shaïma avait été extraite du ventre de sa mère décédée dans un bombardement et sa naissance accueillie comme un miracle en pleine dévastation dans la bande de Gaza. Mais le bébé est mort hier, annonce un médecin.

Elle "souffrait d'une insuffisance respiratoire, consécutive à l'arrêt cardiaque de sa mère avant qu'elle ne naisse. Cette insuffisance a provoqué l'étouffement soudain du bébé". 

17h23 :  Très actif sur Twitter, le compte officiel de Tsahal publie une vidéo où des soldats montrent des armes et un tunnel découverts dans une mosquée, à Gaza.

16h13 :  Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a prévenu que l'armée "finirait le travail" contre les roquettes et les tunnels du Hamas dans la bande de Gaza. Malgré les critiques de l'ONU sur les lourdes pertes civiles palestiniennes, "nous sommes déterminés à achever" la destruction des tunnels "avec ou sans cessez-le-feu", a prévenu le responsable israélien.

16h02 : Il est temps de faire un nouveau point sur l'actualité : • #EBOLA Le virus Ebola a fait 729 morts en Afrique de l'Ouest, selon l'OMS, qui précise que 1 300 cas ont été détectés pour l'instant, principalement en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia. Le président Sierra-Léonais décrète l'état d'urgence dans son pays.

• #MH17 Les enquêteurs internationaux sont enfin arrivés sur le site du crash du vol MH17. Cependant, il n'est pas tout à fait sûr. Des explosions ont encore retenti.

• #UKRAINE Le Parlement ukrainien a rejeté la démission du Premier ministre Arseni Iatseniouk. Nous vous expliquons pourquoi dans notre article.

•  Le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza se poursuit. Le Premier ministre israélien a affirmé que l'armée israélienne continuerait "avec ou sans cessez-le-feu" à détruire les tunnels dont se sert le mouvement islamiste depuis Gaza.

15h35 :  France Info publie une carte de la bande de Gaza sur laquelle sont localisés les lieux où se déroulent les reportages de la radio. Vous pouvez les écouter en cliquant dessus.

14h07 : Voici le point sur l'actualité à 14 heures :
Les enquêteurs internationaux sont enfin arrivés sur le site du crash du vol MH17. Cependant, il n'est pas tout à fait sûr. Des explosions ont encore retenti.
• #EBOLA Le président de la Sierra Leone décrète l'état d'urgence dans son pays, fortement touché par l'épidémie du virus Ebola.

• #UKRAINE Le Parlement ukrainien a rejeté la démission du Premier ministre Arseni Iatseniouk. Nous vous expliquons pourquoi dans notre article.

•  Le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza se poursuit. Le Premier ministre israélien a affirmé que l'armée israélienne continuerait "avec ou sans cessez-le-feu" à détruire les tunnels dont se sert le mouvement islamiste depuis Gaza.

13h01 :  Elle chronique la guerre à Gaza. L'Express consacre un portrait à Farah Baker, 16 ans, qui a live-tweeté une éprouvante nuit de bombardements à Gaza.

12h07 : A la mi-journée, que faut-il retenir de l'actualité ?

Le président de la Sierra Leone décrète l'état d'urgence dans son pays, fortement touché par l'épidémie du virus Ebola.

Le Parlement ukrainien a rejeté la démission du Premier ministre Iatseniouk.

•  Le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza se poursuit. Le Premier ministre israélien a affirmé que l'armée israélienne continuerait "avec ou sans cessez-le-feu" à détruire les tunnels dont se sert le Hamas palestinien depuis Gaza.

• La baisse du chômage se poursuit dans la zone euro. En juin, le taux est descendu à 11,5%, son plus bas niveau depuis septembre 2012.

11h30 :  Même après des années d'expérience, difficile de s'habituer aux violences. Chris Gunness, porte-parole de l'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), a fondu en larmes en évoquant le conflit israélo-palestinien, devant la caméra de la chaîne Al-Jazeera, mercredi.


MARTIJN JANSSEN / YOUTUBE

11h27 : "Aucune [de ces attaques] ne semble être accidentelle. Elles semblent être un acte de défi délibéré vis-à-vis des obligations résultant du droit international."

 Lors d'une conférence de presse, la Haute-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme, Navi Pillay, a condamné les attaques menées par l'armée israélienne à Gaza contre des maisons, des écoles, des hôpitaux et des centres de l'ONU.

11h25 :  Israël continuera de détruire les tunnels "avec ou sans cessez-le-feu", annonce Benyamin Nétanyahou.

10h07 : En ce milieu de matinée, voici les titres de l'actualité :

•  La cérémonie en hommage à Jean Jaurès, emblématique leader socialiste mort il y a 100 ans, a lieu en ce moment en présence de François Hollande devant le Café du Croissant à Paris, où Jaurès fut assassiné. Suivez-la en direct.

 L'armée ukrainienne annonce la suspension de son offensive contre les rebelles pro-russes dans l'Est pour une journée. Cet arrêt des combats était réclamé notamment par le Premier ministre néerlandais afin que les experts internationaux puissent accéder au site du crash de l'avion de Malaysia Airlines. 

•  Le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza se poursuit. L'armée israélienne a mobilisé 16 000 réservistes supplémentaires, portant leur nombre à 86 000 pour l'opération qu'elle mène actuellement.

 L'Argentine et les fonds spéculatifs américains n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur la dette de Buenos Aires. Ce scénario pousse mécaniquement le pays, troisième économie d'Amérique latine, en défaut de paiement sur un montant minime pour un Etat, 539 millions de dollars.

08h43 :  Le conflit entre le Hamas et Israël vu de la bande de Gaza : France Info a rassemblé les reportages audio et vidéo de ses envoyés spéciaux sur une carte interactive.

08h09 : Il est un peu plus de 8 heures, voici l'essentiel de l'actualité :

•  Le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza se poursuit. L'armée israélienne a mobilisé 16 000 réservistes supplémentaires, portant leur nombre à 86 000 pour l'opération qu'elle mène actuellement.

 Le ministère de l'Intérieur étudie la possibilité d'une dissolution de la Ligue de défense juive (LDJ), un groupe de jeunes radicaux qui se sont affrontés notamment avec des manifestants pro-palestiniens.

Aujourd'hui, cela fait 100 ans que Jean Jaurès a été assassiné. François Hollande, accompagné de Sigmar Gabriel, le vice-chancelier d'Allemagne, commémorera cet anniversaire à 9h30 au café du Croissant, dans le 2e arrondissement de Paris, où fut abattu le leader socialiste pacifiste. 

 L'Argentine et les fonds spéculatifs américains n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur la dette de Buenos Aires. Ce scénario pousse mécaniquement le pays, troisième économie d'Amérique latine, en défaut de paiement sur un montant minime pour un Etat, 539 millions de dollars.

07h52 :  Quinze Palestiniens réfugiés dans une école de l'ONU du nord de la bande de Gaza ont été blessés ce matin à la suite d'une attaque de l'aviation israélienne contre une mosquée située à proximité, selon les services d'urgence.

07h03 :  Bonjour, @Democrate72. Aux Etats-Unis, il n'y a pas de manifestations contre le réapprovisionnement en munitions d'Israël en particulier, mais certains Américains ont manifesté ces dernières semaines en soutien aux Palestiniens, notamment à New York, Las Vegas et Chicago. Les pro-Israéliens aussi ont défilé.

07h01 :  Bonjour Violaine, aux Etats-Unis, observe-t-on des opposants à cette aide apportée à Israël ? Par exemple manifs dans la rue ?

06h27 :  Le conflit entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza est à nouveau en une de certains journaux, aujourd'hui. La Croix s'interroge sur les soutiens d'Israël. Selon le quotidien, l’opération militaire israélienne contre le Hamas arrange un bon nombre de régimes arabes, tout comme l’Occident.


06h21 :  La mobilisation de 16 000 réservistes supplémentaires dans l'armée israélienne porte leur nombre à 86 000 pour l'opération menée dans le bande de Gaza depuis le 8 juillet. "L'armée a émis 16 000 ordre de mobilisations supplémentaires afin de permettre aux troupes sur le terrain de se rafraîchir", a déclaré une porte-parole militaire.

06h19 :  De leur côté, les Etats-Unis condamnent fermement l'attaque d'une école de l'ONU à Gaza, mais dans le même temps, ils réapprovisionnent Israël en munitions. Une partie des munitions provient d'un stock entreposé par l'armée américaine sur le sol israélien à l'usage de Tsahal pour les cas d'urgence, d'une valeur d'environ un milliard de dollars (746 millions d'euros).

"Les Etats-Unis se sont engagés à garantir la sécurité d'Israël, et il est crucial pour les intérêts nationaux américains d'aider Israël à développer et à maintenir une capacité d'autodéfense forte et réactive", a déclaré un porte-parole du Pentagone.

06h16 :  Les forces israéliennes, qui poursuivent leur offensive dans la bande de Gaza, espèrent atteindre dans quelques jours leur objectif de détruire l'ensemble des tunnels frontaliers creusés par les activistes palestiniens.

06h11 :  L'armée israélienne mobilise 16 000 réservistes supplémentaires.

06h57 : Voici un point sur l'actualité pour commencer :

•  Comme François Hollande, les Etats-Unis et l'ONU condamnent le pilonnage de l'école de l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) à Jabaliya, hier. Ce matin, le total des morts palestiniens depuis le début de l'offensive israélienne s'établit à 1 363, selon les secours locaux. Trois soldats israéliens ont péri à Gaza dans un tunnel piégé, portant à 56 le nombre de militaires tués.

Le ministère de l'Intérieur étudie la possibilité d'une dissolution de la Ligue de défense juive (LDJ), un groupe de jeunes radicaux qui se sont affrontés notamment avec des manifestants pro-palestiniens.

 L'Argentine et les fonds spéculatifs américains n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur la dette de Buenos Aires. Ce scénario pousse mécaniquement le pays, troisième économie d'Amérique latine, en défaut de paiement sur un montant minime pour un Etat, 539 millions de dollars.

•  Ils ont perdu cinq membres de leur famille dans le crash. Un couple de retraités résidant dans l'Allier s'est constitué partie civile dans l'enquête sur le crash du vol d'Air Algérie au Mali. Par ailleurs, selon les images radars de l'armée burkinabè rendues publiques hier, l'avion a effectué une chute de près de 10 000 mètres en 3 minutes. 

Vous êtes à nouveau en ligne