Gaza : cessez-le-feu après deux jours de combats

Franceinfo

Des combats ont eu lieu entre combattants palestiniens et soldats israéliens. 30 morts sont à dénombrer dans la bande de Gaza.

Fièrement, Benyamin Netanyahu salue les soldats israéliens, quelques instants après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu. Depuis la matinée du 14 novembre, le calme est revenu dans la bande de Gaza, après d’intenses combats entre les forces israéliennes et le Djihad islamique, le groupe radical de l’enclave. Au moins 30 personnes sont mortes du côté palestinien, le cycle de violence le plus intense depuis six mois : le cycle fait suite à une opération militaire israélienne contre un commandant militaire du Djihad islamique.

300 morts à Gaza depuis le printemps 2018

Le cessez-le-feu, encouragé par l’Egypte et l’ONU, prévoit que les deux camps maintiennent le calme lors des prochaines manifestations, particulièrement lors de la future Marche du retour. Depuis le printemps 2018, 300 personnes sont mortes à Gaza. L’enseignement de cette séquence, c’est l’engagement tenu par le Hamas, qui s’est tenu à l’écart des combats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne