DIRECT. Gaza : le bâtiment de la télévision du Hamas détruit par l'aviation israélienne

L\'armée israélienne a bombardé le bâtiment abritant Al-Aqsa TV, la télévision du Hamas, le 12 novembre 2018 dans la bande de Gaza.
L'armée israélienne a bombardé le bâtiment abritant Al-Aqsa TV, la télévision du Hamas, le 12 novembre 2018 dans la bande de Gaza. (MAHMUD HAMS / AFP)

La journée qui s'est soldée par la mort de trois Palestiniens à Gaza et plusieurs blessés en Israël, victimes de tirs de roquettes

La tension monte d'un cran entre Israël et le Hamas. L'aviation israélienne a détruit, lundi 12 novembre, les locaux de la télévision du Hamas dans la bande de Gaza, après une journée qui s'est soldée par la mort de trois Palestiniens et plusieurs blessés en Israël, victimes de tirs de roquettes.

 Environ 300 roquettes lancées sur Israël, selon l'armée. En l'espace de quelques heures, des dizaines voire des centaines de roquettes ont été lancées sur Israël, déclenchant les systèmes d'alerte et précipitant les Israéliens vers les abris dans de nombreuses localités riveraines de la bande de Gaza. L'armée israélienne a indiqué avoir dénombré environ 200 tirs en provenance de Gaza, dont une plusieurs dizaines ont été interceptés par le système de défense anti-missiles.

Plusieurs blessés côté israélien. Neuf Israéliens ont été légèrement blessés, les secours, notamment à Sderot, ville voisine de la frontière. La plupart des roquettes sont retombées dans des zones inhabitées, a indiqué l'armée israélienne, mais deux maisons à Ashkélon et Netivot, non loin de Gaza, ont été directement touchées. Un soldat israélien a été gravement blessé par un tir de missile antichar contre un car stationné près du kibboutz de Kfar Aza, non loin de la bande de Gaza au nord, a indiqué l'armée. Les secours l'ont décrit comme un jeune de 19 ans se trouvant dans un état critique.

Trois Palestiniens tués par les frappes israéliennes. En représailles, "les avions de combat, les hélicoptères d'attaque et les chars de l'armée israélienne ont pris pour cible plus de 70 positions militaires du Hamas et du Jihad islamique [deuxième force islamiste palestinienne] à travers la bande de Gaza", selon l'armée israélienne. Trois Palestiniens ont été tués par les frappes, deux dans le nord et un dans le sud de la bande de Gaza, a rapporté le ministère gazaoui de la Santé, qui a fait état de neuf blessés.

Le siège de la télévision du Hamas détruit. L'aviation israélienne a détruit lundi soir le bâtiment d'Al-Aqsa TV, la chaîne du Hamas, au pouvoir dans l'enclave. Aucune victime n'a été rapportée dans un premier temps. Les frappes israéliennes ont été précédées par l'envoi de dispositifs non explosifs ou de faible puissance communément employés par l'armée israélienne pour signifier aux occupants d'un bâtiment civil d'évacuer les lieux avant une attaque.

Vous êtes à nouveau en ligne