Dix-sept personnes tuées sur un marché pendant la trêve humanitaire

Des soldats israéliens revenant d\'une opération menée à Gaza, le 30 juillet 2014.
Des soldats israéliens revenant d'une opération menée à Gaza, le 30 juillet 2014. (BAZ RATNER / REUTERS)

L'Etat hébreu a annoncé mercredi, peu après 13h30 (heure de Paris), qu'il respecterait un cessez-le-feu de 14 heures à 18 heures.

Israël avait annoncé une nouvelle trêve, à effet immédiat. Mais à l'issue de cette journée, au moins 100 Palestiniens ont péri dans la bande de Gaza, l'une des journées les plus sanglantes depuis le début du conflit le 8 juillet. Quelques heures avant l'annonce d'un cessez-le-feu, de 13h30 et 18 heures, les frappes de l'artillerie israélienne s'étaient intensifiées, notamment dans le camp de réfugiés de Jabaliya alors que le bilan de l'opération israélienne dépasse les 1 200 morts.

17 personnes tuées sur un marché pendant la trêve humanitaire. En dépit de la trève, l'armée israélienne a lancé des frappes à Gaza tuant 17 personnes sur un marché bondé, et ce quelques heures après avoir touché un refuge de l'ONU, tuant 16 personnes. 

Trois soldats israéliens sont morts. Ils ont été tués dans les affrontements avec les combattants palestiniens à Gaza, portant à 56 le nombre de militaires tués, le bilan le plus lourd pour l'armée depuis sa guerre contre le Hezbollah libanais en 2006.

Une trêve de quatre heures décrétée par Israël. L'armée israélienne a accepté une brève trêve de quatre heures, qui prendra donc fin à 18 heures (heure de Paris). L'annonce a été accueillie comme "sans valeur" par le mouvement islamiste palestinien Hamas, puisqu'elle ne concerne pas les zones de combats où l'armée est présente au sol.

Des roquettes découvertes dans une école de l'UNRWA. L'agence onusienne UNRWA a déclaré, mardi, avoir découvert une cache de roquettes dans l'une de ses écoles dans la bande de Gaza. Chris Gunness, son porte-parole, a condamné les responsables de cette dissimulation : "Il s'agit là d'une nouvelle violation flagrante de la neutralité de nos locaux. Nous appelons les parties prenantes du conflit à respecter l'inviolabilité des installations des Nations unies."

23h51 :  Une pièce d'artillerie israélienne tire sur la bande de Gaza ce mercredi soir. Plus de 100 personnes sont mortes aujourd'hui sous les bombes selon des sources médicales.

 JACK GUEZ / AFP

22h07 : A 22 heures, que faut-il retenir dans l'actualité de ce mercredi soir ? 

. Israël avait annoncé une nouvelle trêve, mais elle a été sanglante. A l'issue de cette journée, au moins 100 Palestiniens ont péri dans la bande de Gaza, l'une des journées les plus meurtrière depuis le début du conflit le 8 juillet. La France exige ce soir "la mise en place d'un cessez-le-feu immédiat", annonce l'Elysée.

 L'autoroute A9 est rouverte, annonce le gestionnaire Vinci sur Twitter. Un incendie avait provoqué l'arrêt de la circulation une partie de l'après-midi, provoquant 130 km de bouchons près de Narbonne

•  La Ligue de défense juive dans le collimateur du ministère de l'Intérieur. Selon Libération, Beauvau étudie la possibilité juridique de dissoudre le groupuscule "d'autodéfense" juif après les accrochages avec de militants pro-palestiniens.

• Les parents d'un bébé d'un mois, dont une photo avec des traces de coups a été publiée sur Facebook, ont été mis en examen pour "violences sur mineur".

21h50 :  Les Nations Unies durcissent le ton après l'attaque par l'armée israélienne d'une école de l'ONU , reconvertie en camp de réfugiés pour les familles palestiniennes qui fuient les combats. "La nuit dernière, des enfants ont été tués alors qu'ils dormaient à côté de leurs parents sur le sol d'une salle de classe, dans un refuge désigné comme tel à Gaza. C'est un affront pour chacun d'entre nous, une source de honte internationale", a déclaré le chef de l'UNWRA, Pierre Krähenbühl.

 (FRANCE 2)

21h32 :  La France "exige la mise en place d'un cessez-le-feu immédiat", annonce l'Elysée.

21h14 :  François Hollande "condamne" ce soir  le bombardement meurtrier d'une école de l'ONU à Gaza

20h03 : A 20 heures, on fait le point sur l'actualité de ce mercredi. 

•  A Gaza, la "trêve humanitaire", sauf dans les zones de combat à l'intérieur du territoire palestinien contrôlé par le Hamas, est terminée. Malgré cette trêve, dix-sept personnes ont été tuées et 150 autres blessées lors d'une frappe israélienne sur un marché. L'Etat hébreu s'est-il laissé prendre dans l'engrenage d'un conflit violent avec le Hamas ?

• Les fêtes de Bayonne se sont terminées dimanche. Un homme a reconnu un viol sur une femme d'une trentaine d'années. Une autre jeune femme aurait été violée.

Le CSA et TF1 s'accusent mutuellement de condamner la chaîne d'info LCI, qui devra rester payante. Mais au lendemain de cette décision qui bouleverse le paysage audiovisuel français, le banc des accusés se remplit.
Un feu de garrigue provoque de gros bouchons dans le Sud. La circulation a été interrompue sur l'A9 entre Narbonne et Perpignan, ainsi que sur une partie de l'A61.

18h56 :  "C'est injustifiable, les responsabilités doivent être déterminées et justice doit être rendue", s'insurge Ban Ki-moon après le bombardement le jour-même à l'aube d'une école dans la bande de Gaza où ont péri 16 réfugiés palestiniens. 

18h10 : Le point sur l'actualité à 18 heures : •  A Gaza, la "trêve humanitaire", sauf dans les zones de combat à l'intérieur du territoire palestinien contrôlé par le Hamas, est terminée. Malgré cette trêve, quinze personnes ont été tuées et 150 autres blessées lors d'une frappe israélienne sur un marché. L'Etat hébreu s'est-il laissé prendre dans l'engrenage d'un conflit violent avec le Hamas ?

Le CSA et TF1 s'accusent mutuellement de condamner la chaîne d'info LCI, qui devra rester payante. Mais au lendemain de cette décision qui bouleverse le paysage audiovisuel français, le banc des accusés se remplit.


Un feu de garrigue provoque de gros bouchons dans le sud. La circulation a été interrompue sur l'A9 entre Narbonne et Perpignan, ainsi que sur une partie de l'A61.

17h52 :  Ce devait être une brève opération de représailles contre le Hamas, après la mort de trois jeunes Israéliens. Mais l'opération terrestre menée dans la bande de Gaza s'avère plus compliquée que prévu pour l'armée la plus puissante de la région. Israël, ses soldats et sa population se retrouvent piégés dans une longue campagne, à laquelle ils n'étaient pas préparés et dont l'issue est très incertaine. Une nouvelle courte trêve humanitaire est observée mais aucun cessez-le-feu durable ne se dessine. Francetv info vous explique pourquoi Israël se trouve désormais face à des obstacles, dont certains seront difficiles à franchir.




(JACK GUEZ / AFP)

17h30 :  Quinze personnes ont été tuées et 150 autres blessées lors d'une frappe israélienne sur un marché de Chajaya, une banlieue de l'est de la ville de Gaza, ont annoncé les secours palestiniens. Cette frappe est intervenue pendant la "fenêtre humanitaire" qu'avait annoncée l'armée israélienne, entre 15 heures et 19 heures (locales). L'armée avait toutefois prévenu que cette trêve ne s'appliquerait pas aux zones où ses soldats "sont actuellement engagés dans des opérations".

17h06 :  Sept Palestiniens ont été tués dans un raid aérien israélien près de Khan Younès dans le sud-est de la bande de Gaza. Ce raid survient pendant une "trêve humanitaire" annoncée par Israël. L'armée israélienne avait prévenu que cette trêve, prévue de 15 heures à 19 heures (locales) ne s'appliquerait pas aux zones où les soldats "sont actuellement engagés dans des opérations".

16h02 : Voici un nouveau point sur l'actualité : •  L'armée israélienne observe une "trêve humanitaire" de quatre heures dans la bande de Gaza, sauf dans les zones de combat à l'intérieur du territoire palestinien contrôlé par le Hamas. Quelques heures plus tôt, les frappes de l'artillerie israélienne s'étaient intensifiées, notamment dans le camp de réfugiés de Jabaliya, alors que le bilan de l'opération israélienne dépasse les 1 200 morts.

A Dolomieu, une bourgade iséroise de 3 000 habitants, la population est choquée. Entre colère et tristesse, tous saluent le "geste héroïque" de Hugo, 34 ans, qui a perdu la vie mardi 29 juin en tentant d'arrêter deux braqueurs.


• #BRUXELLES Le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a été inculpé en Belgique pour "assassinat dans un contexte terroriste", et a été placé sous mandat d'arrêt. Son inculpation lui a été notifiée après son audition par l'unité antiterroriste de la police fédérale judiciaire de Bruxelles et par un juge d'instruction.
L'Union européenne se veut confiante face à l'épidémie du virus Ebola. Un responsable européen affirme qu'elle est équipée pour dépister et traiter les malades contaminés, tout en précisant que la probabilité que l'épidémie, combattue en Afrique de l'Ouest, touche les Etats membres est "infime".

15h15 :  Non, il ne neige pas sur Gaza. Cette photo montre des tracts de l'armée israélienne demandant aux Palestiniens d'évacuer la zone, ce matin.

(MOHAMMED ABED / AFP)

14h20 : Nos confrères de France 2 ont pu visiter un tunnel du Hamas, choisi au préalable par l'armée israélienne. Ces voies d'accès souterraines sont au cœur de l'offensive israélienne.


F. GENAUZEAU / A. GREGO / N/ LEVY / FRANCE 2

14h06 : Voici le point sur l'actualité de 14 heures :Israël annonce une nouvelle trêve, à effet immédiat. L'Etat hébreu respectera un cessez-le-feu jusqu'à 18 heures, dans la bande de Gaza. Quelques heures plus tôt, les frappes de l'artillerie israélienne se sont intensifiées, notamment dans le camp de réfugiés de Jabaliya alors que le bilan de l'opération israélienne dépasse les 1 200 morts.

• #BRUXELLES Le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a été inculpé en Belgique pour "assassinat dans un contexte terroriste", et a été placé sous mandat d'arrêt. Son inculpation lui a été notifiée après son audition par l'unité antiterroriste de la police fédérale judiciaire de Bruxelles et par un juge d'instruction.

• #LIBYE
 La France a évacué des ressortissants français et britanniques de Libye, selon le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll. 

13h53 :  Cette trêve doit commencer dans 10 minutes.

13h52 :  Israël va observer une trêve humanitaire de quatre heures.

13h36 :  L'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNWRA) accuse ouvertement l'armée israélienne de "grave violation du droit international" après un tir qui a tué 16 Palestiniens dans une de ses écoles, dans la bande de Gaza. Dans un communiqué, Pierre Krähenbühl, chef de l'UNWRA. "appelle la communauté internationale à engager une action politique déterminée pour mettre un terme immédiat au carnage en cours."

13h08 :  Sept Palestiniens, dont quatre femmes, ont été tués dans deux nouveaux bombardements de chars israéliens dans la bande de Gaza. Les secours locaux ont établi le bilan de la journée à 67 morts.

12h56 :  Deux Palestiniens marchaient le long du tramway lorsque des jeunes qui leur avaient réclamé des cigarettes ont sorti des barres de fer et des bâtons, et les ont violemment battus. Trois personnes, soupçonnées d'être les auteurs de l'agression, dans le quartier de colonisation de Neve Yaakov, à Jérusalem-Est, ont été arrêtées. "Un tribunal de Jérusalem doit décider de la prolongation de la garde à vue de trois juifs suspectés d'avoir attaqué deux résidents de Jérusalem-Est le 25 juillet dernier"a indiqué la police.




(SAEED QAQ / ANADOLU AGENCY / AFP)

12h14 : A la mi-journée, voici un nouveau point sur l'actualité :

 Le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a été inculpé en Belgique pour "assassinat dans un contexte terroriste", et a été placé sous mandat d'arrêt. Son inculpation lui a été notifiée après son audition par l'unité antiterroriste de la police fédérale judiciaire de Bruxelles et par un juge d'instruction.

•  Pas de répit dans la bande de Gaza. Au moins 54 Palestiniens ont été tués ce matin. L'armée israélienne a intensifié son offensive contre le Hamas.

 La France a évacué des ressortissants français et britanniques de Libye, selon le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

• En 2012 et 2013, ce sont plus de 41 millions d'euros qui ont été distribués pour subventionner des dossiers transmis par des personnalités publiques (ministres, parlementaires, élus locaux...). Francetv info s'est penché sur les 1 123 projets concernés et vous indique qui a le plus bénéficié de la réserve ministérielle.

10h56 :  Au moins 16 Palestiniens réfugiés dans une école de l'ONU ont été tués à l'aube à la suite de bombardements israéliens. Une journaliste est sur place et poste ces photos sur Twitter.

10h07 : Que faut-il retenir de l'actualité de cette matinée ?

• Pas de répit dans la bande de Gaza. 16 Palestiniens qui s'étaient réfugiés dans une école de l'ONU ont été tués à l'aube à la suite de bombardements. Six Palestiniens, dont trois enfants, ont également été tués ce matin dans un raid de chars israéliens à Touffah.

•  Opération réussie pour la fusée Ariane 5 ES. Elle a décollé de Kourou à 1h47 heure française avec à son bord, le cinquième et dernier cargo automatique européen, qui doit ravitailler la Station spatiale internationale.

• En 2012 et 2013, ce sont plus de 41 millions d'euros qui ont été distribués pour subventionner des dossiers transmis par des personnalités publiques (ministres, parlementaires, élus locaux...). Francetv info s'est penché sur les 1 123 projets concernés et vous indique qui a le plus bénéficié de la réserve ministérielle.

 Un spectacle de désolation. En arrivant sur le site du crash du vol d'Air Algérie, dans une zone isolée du nord du Mali, les enquêteurs ont découvert un sol jonché de débris et de morceaux de corps à peine identifiables. Francetv info vous explique comment ils parviennent, malgré tout, à travailler sur le site du crash.

08h38 : Une école de l'ONU a été touchée par des obus israéliens à l'aube, dans le nord de Gaza. A l'intérieur, au moins 16 Gazaouis étaient venus trouver refuge. Ils sont tous morts, selon les secours palestiniens.


FRANCE 2

08h20 : Voici l'essentiel de l'actualité en ce début de matinée :

• Pas de répit dans la bande de Gaza. 16 Palestiniens qui s'étaient réfugiés dans une école de l'ONU ont été tués à l'aube à la suite de bombardements.

•  Opération réussie pour la fusée Ariane 5 ES. Elle a décollé de Kourou à 1h47 heure française avec à son bord, le cinquième et dernier cargo automatique européen, qui doit ravitailler la Station spatiale internationale.

• En 2012 et 2013, ce sont plus de 41 millions d'euros qui ont été distribués pour subventionner des dossiers transmis par des personnalités publiques (ministres, parlementaires, élus locaux...). Francetv info s'est penché sur les 1 123 projets concernés et vous indique qui a le plus bénéficié de la réserve ministérielle.

•  Après l'UE, les Etats-Unis alourdissent leurs sanctions contre la Russie. Selon Barack Obama, ces sanctions visent "des secteurs clés de l'économie russe : l'énergie, l'armement, la finance".

08h01 :  Au moins 16 Palestiniens qui s'étaient réfugiés dans une école de l'ONU ont été tués à l'aube par des bombardements israéliens dans le nord de la bande de Gaza, selon un bilan revu à la baisse par les services de secours.

Des obus de chars ont touché de plein fouet deux salles de classe d'une école de l'UNRWA, l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens. Les débris sont ramassés par les civils qui ont survécu.



(MARCO LONGARI / AFP)

06h12 :  Les bombardements ont continué toute la nuit dans la bande de Gaza, selon l'envoyée spéciale de France 2 sur place.

07h00 : Voici un point sur l'actualité pour commencer la journée :

• Pas de répit dans la bande de Gaza. Vingt Palestiniens qui s'étaient réfugiés dans une école de l'ONU ont été tués à l'aube à la suite de bombardements. Au total, 1 240 Palestiniens sont morts depuis le début de l'opération israélienne. Israël a perdu 3 civils et 53 soldats.

 L'UE adopte de nouvelles sanctions économiques contre la Russie, et s'attaque aux milieux d'affaires russes, bloquant notamment l'accès aux marchés financiers de l'union. Barack Obama a, lui, annoncé la suspension de certaines exportations et certains crédits. 

•  Opération réussie pour la fusée Ariane 5 ES. Elle a décollé de Kourou à 1h47 heure française avec à son bord, le cinquième et dernier cargo automatique européen, qui doit ravitailler la Station spatiale internationale.

• Un Roumain a été tué hier soir par un policier. Ce dernier a tiré lors d'un contrôle d'identité qui a mal tourné à Montgeron, dans l'Essonne.

Vous êtes à nouveau en ligne