Cisjordanie : au moins un Palestinien tué par les forces israéliennes au cours d'une manifestation

Bomardement à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, le 24 juillet 2014. 
Bomardement à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, le 24 juillet 2014.  (DAVID BUIMOVITCH / AFP)

La victime se trouvait parmi au moins 10 000 manifestants qui se sont opposés aux militaires et gardes-frontières israéliens à Qalandia, entre Jérusalem et Ramallah.

Alors que les bombardements se poursuivent sur Gaza, la flambée de violence touche également la Cisjordanie. Des soldats israéliens ont tué au moins un Palestinien par balle, jeudi 24 juillet, dans des heurts violents entre manifestants et militaires à Qalandia, au nord de Jérusalem. Reuters annonce au moins trois victimes. 

Selon des responsables des services de sécurité et médicaux palestiniens, la victime est un homme de 25 ans, qui se trouvait parmi au moins 10 000 manifestants qui se sont ont opposés aux militaires et gardes-frontières israéliens à Qalandia, entre Jérusalem et Ramallah. Au moins 20 personnes ont été blessées, dont plusieurs par des tirs à balles réelles.

Sur place, le correspondant de France 2 à Jérusalem, Charles Enderlin, a également rapporté sur Twitter que des accrochages avaient eu lieu à des checkpoints israéliens.

Un chercheur de la Duke Islamic Studies Center, qui estime que "quelque chose est en train de se passer" avec une "énorme manifestation", publie également des photos sur Twitter.

Vous êtes à nouveau en ligne