Bébé palestinien tué : Israël condamne un "acte terroriste"

FRANCE 2

Un enfant de 16 mois a perdu la vie lors de l'attaque de colons israéliens en Cisjordanie, qui ont mis le feu dans une maison de Douma. 

Après l'attaque au cocktail Molotov de deux colons israélien dans le village de Douma en Cisjordanie, le gouvernement israélien a fermement condamné un "acte terroriste".
Un bébé palestinien de 16 mois a perdu la vie dans cet attentat. Sa mère, âgée de 26 ans, est brûlée au troisième degré sur 90% du corps. Les deux colons avaient mis feu à la maison des victimes dans la nuit, et tagué sur les murs "vengeance" sous une étoile de David.

Combattre les actes terroristes

"Nous combattrons les actes terroristes quels qu'ils soient. Cet acte est insensé", a déclaré ce vendredi 31 juillet le porte-parole du gouvernement de l'État hébreu Mark Regev. Ce vendredi, les autorités palestiniennes ont mis en cause Israël, qui "nous promet la sécurité mais ne fait rien", déplore le maire de Douma, Abdul Aalam Dawabscheh.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne