Israël envisage d'attaquer les installations nucléaires de l'Iran

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors d\'un discours dans la ville de Safed, dans le nord d\'Israël, le 30 octobre 2011.
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors d'un discours dans la ville de Safed, dans le nord d'Israël, le 30 octobre 2011. (JACK GUEZ / AFP)

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou souhaite attaquer certaines installations. Mais des membres du gouvernement s'y opposent.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou tente de fait pression sur son gouvernement pour obtenir l'autorisation d'attaquer militairement les installations nucléaires iraniennes. Selon le quotidien israélien Haaretz daté du mercredi 2 novembre, le chef du gouvernement a reçu l'appui de son ministre de la Défense Ehud Barak et du ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman. Mais la majorité des membres du "forum", qui regroupe les huit ministres les plus importants, est opposée à une telle opération.

Israël, ennemi juré de la République islamique d'Iran, et les pays occidentaux soupçonnent Téhéran de chercher à se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil, ce que l'Iran dément. 

Le quotidien Haaretz affirme que le rapport que doit rendre public l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) le 8 novembre sur le programme nucléaire iranien aura "une influence décisive" sur le gouvernement israélien. Lundi, Ehud Barak avait démenti des informations selon lesquelles il aurait d'ores et déjà pris la décision, avec le Premier ministre, d'attaquer l'Iran, malgré l'opposition des chefs de l'armée et du renseignement.

Vous êtes à nouveau en ligne