Irak : 30 ans de souffrance

FRANCEINFO

Depuis le début de la guerre du Golfe il y a 30 ans, l’Irak n’a cessé d’être frappé par de nombreux conflits, que cela soit avec les États-Unis ou même l’émergence de Daesh.

Il y a 30 ans, la guerre du Golfe démarrait. L’Irak a alors été visée par des missiles et c’est une longue période noire qui a démarré pour ce pays. "C’est le début d’un énorme cataclysme pour les Irakiens, pour la région et au-delà. Nous sommes passés du 11 septembre, à l’invasion de 2003, des guerres qui n’ont pas cessé au sein de l’Irak avec l’émergence de Daesh qui a mis la région à feu et à sang", constate depuis Beyrouth (Liban) Sofia Amara, journaliste et grand reporter au Moyen Orient.

L’Irak au plus mal aujourd’hui

Tous ses conflits ont détérioré le pays qui se retrouve actuellement dans une état très problématique au niveau de son économie qui "est en état de déliquescence avancée. Aujourd’hui, l’Irak est à genoux. (…) En fait aujourd’hui l’Irak est un des pays les plus corrompus de la région, voire du monde et la situation de la population est catastrophique", s’inquiète Sofia Amara.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne