États-Unis/Iran : la tension monte entre les deux géants

France 3

Donald Trump a menacé de frapper 52 sites en Iran. La tension continue de monter alors que la dépouille du général Soleimani est arrivée en Iran.

Une marée humaine pour accueillir la dépouille de Qassem Soleimani en Iran. La ville d'Ahvaz, près de la frontière irakienne, est la première étape d'un périple dans le pays avant son inhumation mercredi 8 janvier. La ville a payé un lourd tribut lors de la guerre qui avait opposé l'Irak à l'Iran, de 1980 à 1988. Durant cette guerre, le général, issu d'une famille très pauvre, s'était illustré.

3 500 soldats américains supplémentaires déployés au Proche-Orient

Au Parlement iranien, les députés scandent "Mort à l'Amérique". Donald Trump, de son côté, menace de représailles si les Américains sont pris pour cible. "Nous avons repéré 52 sites iraniens importants pour l'Iran et la culture iranienne", a déclaré le président américain sur Twitter. Cette menace est inacceptable pour la diplomatie iranienne. "Viser des sites culturels est un crime de guerre", riposte Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères. 3 500 soldats américains supplémentaires sont déployés en renfort au Proche-Orient.

Vous êtes à nouveau en ligne