Jérusalem : des archéologues sollicitent les internautes après la découverte d'un mystérieux objet dans un cimetière

Un cimetière à l\'entrée de Jérusalem, le 30 juillet 2009.
Un cimetière à l'entrée de Jérusalem, le 30 juillet 2009. (RONEN ZVULUN / REUTERS)

Les spécialistes de l'Israel Antiquities Authorities ont demandé, après plusieurs mois de recherches, l'aide de non-experts, mardi, sur Facebook.

A Jérusalem, des archéologues sont convaincus que le sol renferme encore de nombreux vestiges. C'est pourquoi ils ont été intrigués lorsque le gardien d'un cimetière de la ville a alerté les autorités après avoir découvert un mystérieux objet doré, retrouvé dans le sol. Incapables d'identifier cette trouvaille - qui ressemble vaguement à un rouleau à pâtisserie ventripotent de près de 8 kg - les spécialistes de l'Israel Antiquities Authorities (en anglais) ont finalement demandé, après plusieurs mois de recherches, l'aide de non-experts, mardi 22 décembre, sur Facebook (en hébreu).

שאפו לגולש מיכה ברק מאיטליה, ולכל מי שלקח חלק בפתרון תעלומת החפץ מבית הקברות הירושלמי!מאות תגובות זרמו אלינו מאז פרסום...

Posté par ‎רשות העתיקות - לגעת בעבר‎ sur mardi 22 décembre 2015

Quelques heures plus tard, l'un d'eux a résolu l'énigme qui troublait les scientifiques depuis six mois, à tel point qu'ils avaient sollicité l'expertise d'autorités religieuses, rapporte Haaretz (en anglais, pour abonnés). Surprise, il ne s'agit pas d'un mystérieux talisman antique, mais d'un objet tout à fait moderne : un "harmoniseur" d'énergies, conçu par Weber, une firme allemande spécialisée dans le "New Age" .

Un site qui cache des trésors de l'ère byzantine, romaine et du temps des croisades

"Pour tout vous dire, je n'avais jamais rien vu de tel auparavant", a expliqué le responsable de la prévention des vols à l'IAA, Amir Ganor, cité par NBC News (en anglais). Si les archéologues ont effectivement pensé qu'il pouvait s'agir d'un objet moderne, ils rappellent que les cimetières de la ville "sont des sites archéologiques importants, où nous avons trouvé des vestiges datant de l'empire romain, byzantin, ainsi que du temps des croisades". En plaisantant, Amir Ganor a même avancé l'hypothèse d'un objet extra-terrestre.

Le gardien du cimetière avait, quant à lui, pensé à un objet explosif. C'est pour ça qu'il avait demandé l'intervention d'une équipe de déminage qui a fait exploser "l'harmoniseur", sans l'endommager. Plutôt que des soldats et des archéologues, il aurait peut-être fallu contacter des naturopathes... 

Vous êtes à nouveau en ligne