En direct : des sirènes d'alerte aérienne retentissent à Tel Aviv, 10 Palestiniens tués

Des Palestiniens inspectent les ruines d\'une maison dans le camp de Jebaliya dans le Nord de la bande de Gaza, samedi 17 novembre 2012. 
Des Palestiniens inspectent les ruines d'une maison dans le camp de Jebaliya dans le Nord de la bande de Gaza, samedi 17 novembre 2012.  (HATEM MOUSSA / SIPA)

Suivez, en direct, tous les évènements de l'opération Pilier de défense menée par Israël contre la bande de Gaza. 

GAZA - Les bombardements israéliens intensifs sur la bande de Gaza ont fait dix morts, samedi 17 novembre, tandis que les roquettes palestiniennes blessaient quatre soldats de l'Etat hébreu. A Tel-Aviv, des explosions ont été entendues peu de temps après le retentissement des sirènes d'alerte. 20 000 réservistes israéliens ont rejoint leurs unités, la plupart à la périphérie de l'enclave palestinienne. 

Dans la nuit, une frappe aérienne de l'armée israélienne a touché le quartier-général du gouvernement du Hamas à Gaza. Le bâtiment a été complètement détruit. "Le quartier-général du cabinet a été visé par quatre frappes et le gouvernement souligne qu'il reste sur ses positions et se tient aux côtés de son peuple", explique, dans un communiqué, le gouvernement islamiste du territoire palestinien. 

38 morts palestiniens et 345 blessés en quatre jours

Selon des sources médicales, une autre frappe a touché la maison du ministre de l'Intérieur du Hamas, Ibrahim Salah, dans le camp de réfugiés de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, faisant au moins 35 blessés. "Ces six dernières heures, l'IDF (l'armée israélienne) a ciblé 85 nouveaux sites terroristes", a précisé  l'armée sur son compte Twitter officiel.

Vendredi, des roquettes tirées de la bande de Gaza ont visé Tel-Aviv et pour la première fois Jerusalem tandis qu'Israël poursuivait les raids aériens à Gaza dans le cadre de l'opération Pilier de défense entamée il y a quatre jours. Au total, au moins 39 Palestiniens ont été tués et plus de 300 blessés, selon un porte-parole des services de santé du Hamas. Trois Israéliens ont été tués jeudi dans la chute d'une roquette tirée sur le sud d'Israël depuis Gaza.

Vous êtes à nouveau en ligne