Jamal Khashoggi : l'Arabie Saoudite de plus en plus dans la tourmente

France 3

"Le journaliste Jamal Khashoggi a été victime d'un assassinat barbare". Ce sont les mots prononcés par le président turc Recep Tayyip Erdogan, mardi 23 octobre. Il a pris la parole devant le Parlement pour demander la vérité aux autorités saoudiennes.

Les dernières images de Jamal Khashoggi et de sa fiancée datent du 2 octobre dernier. Dessus, ils sont en route pour le consulat d'Arabie saoudite à Ankara (Turquie). Plus tard, le journaliste saoudien y pénètre seul, il n'en ressortira jamais. De nouvelles images obtenues par CNN apportent de nouveaux éléments sur ce qui aurait pu s'y passer après. Quelques heures plus tard, un agent saoudien vêtu exactement comme Jamal Khashoggi quitte les lieux visiblement affublé d'une fausse barbe. Il pourrait passer pour le journaliste.

Erdogan évoque une opération très préméditée

Accompagné d'un autre homme, il se rend ensuite dans une mosquée, se change dans des toilettes et, selon CNN, il abandonnerait sur place les affaires de Jamal Khashoggi dans une poubelle. Ce mardi 23 octobre au matin, le président turc dans un long discours devant le Parlement a souhaité révéler toute la vérité. Il a détaillé une opération très préméditée. Sur le terrain, les autorités turques poursuivent leur enquête. Elles s'intéressent à un véhicule diplomatique saoudien abandonné dans un parking le jour de la disparition de Jamal Khashoggi. L'Arabie saoudite a reconnu le décès du journaliste dans le consulat tout en indiquant qu'il serait mort des suites d'une rixe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne