Arabie saoudite : la France doit-elle prendre des sanctions ?

France 3

La France va-t-elle arrêter de vendre des armes à l'Arabie saoudite ? La question se pose après l'affaire Khashoggi. 

La question est posée à Emmanuel Macron au salon des industries maritimes Euronaval, au Bourget en Seine-Saint-Denis. Après l'Allemagne, la France va-t-elle cesser de vendre des armes à l'Arabie saoudite ? La réponse du président est sèche : "Ça n'a rien à voir avec le sujet qu'on est en train de traiter." Si le sujet est si sensible, c'est que l'Arabie saoudite est le deuxième acheteur d'armes de la France avec 1,4 milliard d'euros en 2017, derrière l'Égypte et avant l'Inde. L'Hexagone vend des chars, des canons et de puissants missiles. Un commerce florissant que Benjamin Griveaux défendait en avril dernier au nom des intérêts économiques du pays.

L'Allemagne appelle au boycott de l'Arabie saoudite

L'affaire Khashoggi ne remet que très timidement en cause cette position dans l'attente de preuves. "Dans l'hypothèse où la responsabilité de l'Arabie saoudite est avérée, alors nous en tirerons les conséquences et nous prendrons des sanctions", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. De son côté, l'Allemagne appelle tous ses partenaires européens à stopper toute exportation vers l'Arabie saoudite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne