Affaire Khashoggi : le prince héritier saoudien est-il responsable du meurtre du journaliste ?

FRANCE 2

Selon une enquête de l'ONU, le prince héritier de l'Arabie saoudite, Mohamed Ben Salmane, aurait une responsabilité dans l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, en octobre 2018 à Istanbul (Turquie).

Mohamed Ben Salmane, prince héritier de l'Arabie saoudite, est-il responsable du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi ? Oui, selon la rapporteure spéciale de l'ONU. Elle dit avoir des preuves crédibles pointant la responsabilité de l'héritier, après une enquête de six mois. "La première chose est que les gens directement impliqués dans ce meurtre lui rendaient des comptes à lui, il y a donc une chaîne de commandement sur laquelle il faut enquêter", explique ainsi la rapporteure, Agnès Callamard.

11 personnes inculpées par la justice saoudienne

En clair, dit-elle, les 11 personnes inculpées par la justice saoudienne ne seraient que des exécutants sous les ordres du prince héritier. Le 2 octobre 2018, le journaliste, opposant, rentre au consulat saoudien d'Istanbul (Turquie), il n'en sortira jamais. Des enregistrements fournis par les services turcs racontent comment son corps est démembré. Ce rapport sinistre convaincra-t-il l'ONU d'ouvrir une enquête pénale ? Les autorités saoudiennes estiment en tout cas mercredi 19 juin que le rapport est sans fondement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne