Affaire Khashoggi

Jamal Khashoggi n'a pas été revu depuis le 2 octobre 2018. Ce journaliste, installé aux Etats-Unis après être tombé en disgrâce à la cour, et éditorialiste pour le Washington Post, s'est rendu ce jour-là au consulat saoudien à Istanbul (Turquie). Selon plusieurs médias, il y a été assassiné par un commando de 15 agents dépêchés par Ryad et suspecté de faire partie de l'entourage du prince héritier Mohammed Ben Salmane

Le 17 octobre, un journal pro-gouvernemental turc affirme, sur la base d'enregistrements sonores réalisés à l'intérieur du consulat, que le journaliste y a été torturé avant d'être "décapité". Plusieurs perquisitions ont été menées ces derniers jours par les autorités turques, l'une au consulat saoudien à Istanbul, l'autre dans la résidence du consul. 

L'affaire embarrasse le président américain Donald Trumpdont le mandat a été jusqu'ici marqué par un resserrement des relations avec la monarchie saoudienne. Il a nié chercher à couvrir son allié dans cette affaire.
plus
Le PDG de l\'entreprise Uber, Dara Khosrowshahi, lors d\'une interview à New York (Etats-Unis), le 6 novembre 2019.

"J'ai eu tort" : le patron d'Uber s'excuse d'avoir comparé l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à une "erreur"

Les données de quelque 6 000 utilisateurs de Twitter auraient été transmisent à l\'Arabie saoudite par deux anciens employés du réseau social.

Etats-Unis : deux anciens employés de Twitter inculpés pour espionnage au profit de l'Arabie saoudite

Un site majestueux en plein désert de l\'Arabie saoudite.

Arabie saoudite : une stratégie de communication offensive pour redorer l'image du royaume

Des portraits de journalistes tués brandis par des membres de Reporters sans frontières, à Paris, le 1er novembre 2018.

Reporters sans frontières : déjà 38 morts depuis le début de l'année

Agnès Callamard, rapporteure pour l\'ONU

Agnès Callamard réclame "justice pour les jihadistes et leur victimes"

Le cercueil de Jacques Chirac à l\'église Saint-Sulpice à Paris, le 30 septembre 2019.

Obsèques de Jacques Chirac, violences policières à Hong Kong... une semaine d'actualité en images

Un poster en hommage au journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Istanbul (Turquie), le 25 octobre 2018. 

Eurozapping : la mort de Jamal Khashoggi commémorée ; un magasin Banksy à Londres

Jamal Khashoggi en décembre 2014 lors d\'une conférence de presse. 

Les zones d'ombre dans l'assassinat de Jamal Khashoggi un an après

Le Capitole, siège de la Chambre des représentants et du Sénat américains, à Washington (Etats-Unis), le 10 décembre 2018. 

Etats-Unis : le Sénat s'oppose à Donald Trump et bloque une vente d'armes à l'Arabie saoudite

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, le 24 octobre 2018, lors du \"Davos du désert\", un forum économique mondial, organisé à Riyad (Arabie saoudite).

Affaire Khashoggi : le prince héritier saoudien est-il responsable du meurtre du journaliste ?

Le prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane, le 1er juin 2019, à La Mecque (Arabie saoudite). 

Le prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salmane, mis en cause dans l'enquête de l'ONU sur la mort de Jamal Khashoggi

Le journaliste Jamal Khashoggi lors d\'une conférence à Londres, le 29 septembre 2018.

Affaire Khashoggi : deux hommes soupçonnés d'espionnage pour les Emirats arabes unis écroués en Turquie

Le rallye était passé par le Pérou pour l\'édition 2019.

Dakar 2020 en Arabie saoudite : "On est aujourd'hui dans une instrumentalisation du sport"

La fiancée de Jamal Khashoggi s\'exprime sur France 24, 6 mois après le meurtre du journaliste saoudien. 

Arabie Saoudite: 6 mois après l'assassinat de Khashoggi

Le PDG d\'Amazon et propriétaire du \"Washington Post\", le 19 septembre 2018 lors d\'une keynote dans le Maryland.

Le téléphone du PDG d'Amazon a été piraté par le pouvoir saoudien, selon son détective privé

Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, à gauche, avec le premier ministre pakistanais, Imran Khan, à droite, à Islamabad, au Pakistan, le 17 février 2019.

Le prince héritier saoudien MBS devient émissaire de paix inattendu entre l'Inde et le Pakistan

Le prince héritier Mohamed Ben Salmane, le 6 juin 2018 à Jeddah (Arabie saoudite).

Affaire Khashoggi : s'en prendre au prince héritier est "une ligne rouge", prévient l'Arabie saoudite

Le prince héritier d\'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, à Alger, le 2 décembre 2018.

Meurtre de Jamal Khashoggi : le prince héritier saoudien MBS avait menacé le journaliste d'"une balle", en 2017

Une affiche de soutien au journaliste saoudien Jamal Khashoggi, le 18 décembre 2018.

Meurtre de Jamal Khashoggi : cinq peines de mort requises à l'ouverture du procès

L\'humoriste Hasan Minha se produit à Central Park à New York, le 21 juillet 2018.

Un humoriste critique le retrait de son émission par Netflix en Arabie saoudite

Capture d\'écran montrant l\'arrivée du journaliste Jamal Khashoggi au consulat d\'Arabie saoudite à Istanbul (Turquie), le 2 octobre 2018.

Affaire Khashoggi : une chaîne turque diffuse des images d'hommes transportant des sacs qui contiendraient, selon elle, le corps du journaliste

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, le 24 octobre 2018, lors du \"Davos du désert\", un forum économique mondial, organisé à Riyad (Arabie saoudite).

VIDEO. Quand l'Arabie saoudite s'ouvre au tourisme international

Un ouvrier ouvre une vanne dans le site de Ghawar en Arabie saoudite.

Le brief éco. Quand l’or noir ne fait plus recette au royaume du pétrole

Le journaliste saoudien Jamal Khashogi en une du magazine \"Time\", le 11 décembre 2018.

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi élu personnalité de l'année pour le magazine "Time"

Bob Corker après la réunion de sénateurs à huit clos avec la directrice de la CIA Gina Haspel à Washington DC, le 4 décembre 2018. 

Affaire Khashoggi : des sénateurs américains affirment n'avoir "aucun" doute que le prince héritier saoudien "a ordonné" le meurtre

Le président Emmanuel Macron (à gauche) avec le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, au sommet du G20 en Argentine le 30 novembre 2018.

G20 : une ambiance tendue

Le président Emmanuel Macron (à gauche) avec le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, au sommet du G20 en Argentine le 30 novembre 2018.

"Je suis inquiet" : le bref aparté d'Emmanuel Macron avec le prince saoudien en marge du G20

Manifestation à Tunis, le 27 novembre 2018 contre la visite du prince héritier Mohammed ben Salman en Tunisie.

LA PHOTO. Manifestation anti-Ben Salmane à Tunis

La photo prise le 26 novembre 2018 montre une bannière suspendue au siège de l\'Association des Femmes Démocrates Tunisiennes dans la capitale Tunis, montrant le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman tenant un fouet avec une légende en arabe affirmant \"le bourreau, n\'est pas le bienvenu\".

Tunisie, Algérie: la visite de MBS au Maghreb rencontre une forte opposition

Désintox. La fausse photo de l\'assassinat de Jamal Khashoggi provenait de la série Braquo !

Désintox. La fausse photo de l'assassinat de Jamal Khashoggi provenait de la série « Braquo »

12345

Vous êtes à nouveau en ligne