Affaire Khashoggi

Jamal Khashoggi n'a pas été revu depuis le 2 octobre 2018. Ce journaliste, installé aux Etats-Unis après être tombé en disgrâce à la cour, et éditorialiste pour le Washington Post, s'est rendu ce jour-là au consulat saoudien à Istanbul (Turquie). Selon plusieurs médias, il y a été assassiné par un commando de 15 agents dépêchés par Ryad et suspecté de faire partie de l'entourage du prince héritier Mohammed Ben Salmane

Le 17 octobre, un journal pro-gouvernemental turc affirme, sur la base d'enregistrements sonores réalisés à l'intérieur du consulat, que le journaliste y a été torturé avant d'être "décapité". Plusieurs perquisitions ont été menées ces derniers jours par les autorités turques, l'une au consulat saoudien à Istanbul, l'autre dans la résidence du consul. 

L'affaire embarrasse le président américain Donald Trumpdont le mandat a été jusqu'ici marqué par un resserrement des relations avec la monarchie saoudienne. Il a nié chercher à couvrir son allié dans cette affaire.
plus
Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, à gauche, avec le premier ministre pakistanais, Imran Khan, à droite, à Islamabad, au Pakistan, le 17 février 2019.

Le prince héritier saoudien MBS devient émissaire de paix inattendu entre l'Inde et le Pakistan

Le prince héritier Mohamed Ben Salmane, le 6 juin 2018 à Jeddah (Arabie saoudite).

Affaire Khashoggi : s'en prendre au prince héritier est "une ligne rouge", prévient l'Arabie saoudite

Le prince héritier d\'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, à Alger, le 2 décembre 2018.

Meurtre de Jamal Khashoggi : le prince héritier saoudien MBS avait menacé le journaliste d'"une balle", en 2017

Une affiche de soutien au journaliste saoudien Jamal Khashoggi, le 18 décembre 2018.

Meurtre de Jamal Khashoggi : cinq peines de mort requises à l'ouverture du procès

L\'humoriste Hasan Minha se produit à Central Park à New York, le 21 juillet 2018.

Un humoriste critique le retrait de son émission par Netflix en Arabie saoudite

Capture d\'écran montrant l\'arrivée du journaliste Jamal Khashoggi au consulat d\'Arabie saoudite à Istanbul (Turquie), le 2 octobre 2018.

Affaire Khashoggi : une chaîne turque diffuse des images d'hommes transportant des sacs qui contiendraient, selon elle, le corps du journaliste

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, le 24 octobre 2018, lors du \"Davos du désert\", un forum économique mondial, organisé à Riyad (Arabie saoudite).

VIDEO. Quand l'Arabie saoudite s'ouvre au tourisme international

Un ouvrier ouvre une vanne dans le site de Ghawar en Arabie saoudite.

Le brief éco. Quand l’or noir ne fait plus recette au royaume du pétrole

Le journaliste saoudien Jamal Khashogi en une du magazine \"Time\", le 11 décembre 2018.

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi élu personnalité de l'année pour le magazine "Time"

Bob Corker après la réunion de sénateurs à huit clos avec la directrice de la CIA Gina Haspel à Washington DC, le 4 décembre 2018. 

Affaire Khashoggi : des sénateurs américains affirment n'avoir "aucun" doute que le prince héritier saoudien "a ordonné" le meurtre

Le président Emmanuel Macron (à gauche) avec le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, au sommet du G20 en Argentine le 30 novembre 2018.

G20 : une ambiance tendue

Le président Emmanuel Macron (à gauche) avec le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, au sommet du G20 en Argentine le 30 novembre 2018.

"Je suis inquiet" : le bref aparté d'Emmanuel Macron avec le prince saoudien en marge du G20

Manifestation à Tunis, le 27 novembre 2018 contre la visite du prince héritier Mohammed ben Salman en Tunisie.

LA PHOTO. Manifestation anti-Ben Salmane à Tunis

La photo prise le 26 novembre 2018 montre une bannière suspendue au siège de l\'Association des Femmes Démocrates Tunisiennes dans la capitale Tunis, montrant le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman tenant un fouet avec une légende en arabe affirmant \"le bourreau, n\'est pas le bienvenu\".

Tunisie, Algérie: la visite de MBS au Maghreb rencontre une forte opposition

Désintox. La fausse photo de l\'assassinat de Jamal Khashoggi provenait de la série Braquo !

Désintox. La fausse photo de l'assassinat de Jamal Khashoggi provenait de la série « Braquo »

Un homme tient un portrait du journaliste Jamal Khashoggi devant le consulat d\'Istanbul (Turquie), le 5 octobre 2018.

Affaire Khashoggi : la France sanctionne 18 Saoudiens liés à l'assassinat du journaliste

Le président américain Donald Trump face à des journalistes, à la Maison Blanche, à Washington, le 17 novembre 2018.

Affaire Khashoggi : Trump n'exclut pas l'implication du prince héritier saoudien

Un Oeil sur le monde 

VIDEO. Washington : Les conclusions de Donald Trump sur l'affaire Khashoggi se font attendre

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, à Tunis, la capitale tunisienne, le 22 octobre 2018.

Affaire Khashoggi : Paris va prendre des sanctions "très rapidement", assure Le Drian

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, le 17 novembre 2018, lors de sa visite à Paradise, ville détruite par un incendie, en Californie.

Les Etats-Unis sauront au plus tard mardi qui a tué Jamal Khashoggi, assure Donald Trump

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, le 24 octobre 2018, lors du \"Davos du désert\", un forum économique mondial, organisé à Riyad (Arabie saoudite).

Le prince héritier saoudien a ordonné le meurtre de Jamal Khashoggi, selon la CIA

Le procureur général adjoint et porte-parole du procureur saoudien, le 15 novembre 2018 à Riyad (Arabie saoudite).

Affaire Khashoggi : la justice saoudienne requiert la peine de mort contre cinq accusés et dédouane le prince héritier

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le 10 novembre 2018, lors de la cérémonie de commémoration du 11 novembre 1918.

Affaire Khashoggi : "propos inacceptables", "jeu politique"... La passe d'armes entre Jean-Yves Le Drian et la Turquie en trois actes

Le ministre de l\'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur les marches de l\'Élysée le 3 août 2018. 

Affaire Khashoggi : Jean-Yves le Drian n'a "pas connaissance" des informations de la Turquie sur l'assassinat

Le journaliste Jamal Khashoggi, le 15 décembre 2014 à Manama (Bahreïn).

Affaire Khashoggi : un journal turc affirme que le corps du journaliste a été dissous dans l'acide puis jeté dans les canalisations

Meurtre de Jamal Khashoggi: nouvelles révélations. 

Affaire Khashoggi: les nouvelles révélations turques

L\'entrée du consulat d\'Arabie saoudite à Istanbul (Turquie), le 30 octobre 2018.

Affaire Jamal Khashoggi : les fils du journaliste assassiné demandent à l'Arabie saoudite de restituer son corps

La plaque \"Khashoggi Street\" apposée par des militants d\'Amnesty International, dans une rue de Londres (Royaume-Uni), le 2 novembre 2018.

Affaire Kashoggi : l’Arabie saoudite affaiblie sur la scène internationale

Recep Tayyip Erdogan, le 31 octobre 2018, à Ankara (Turquie).

Meurtre du journaliste Jamal Khashoggi : l'ordre émanait des "plus hauts niveaux du gouvernement saoudien", affirme Erdogan

La plaque \"Khashoggi Street\" apposée par des militants d\'Amnesty International, dans une rue de Londres (Royaume-Uni), le 2 novembre 2018.

Une rue de Londres brièvement rebaptisée "Khashoggi Street", un mois après le meurtre du journaliste saoudien

1234

Vous êtes à nouveau en ligne