Des élections repoussées en Israël à cause d'un concert de Britney Spears

La chanteuse américaine Britney Spears, en concert à Los Angeles (Californie), le 2 décembre 2016. 
La chanteuse américaine Britney Spears, en concert à Los Angeles (Californie), le 2 décembre 2016.  (MIKE WINDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le concert et le vote devait se tenir à quelques mètres l'un de l'autre. 

"Oops." En raison de la venue de la chanteuse américaine Britney Spears à Tel-Aviv, le 3 juillet, le parti travailliste israélien a décidé de décaler la tenue de ses primaires, a indiqué Haaretz (lien en anglais), jeudi 6 avril. Les deux événements étaient programmés le même jour à quelques mètres de distances, rendant la tenue du scrutin particulièrement difficile d'un point de vue logistique. 

L'élection pour la tête du parti de centre-gauche, qui devait se tenir dans un centre de convention adjacent au parc dans lequel se produira la chanteuse, aura finalement lieu le 4 juillet.

Un casse-tête logistique

S'ils ne craignaient pas que les membres du parti aillent massivement danser sur Toxic et Baby one more time au lieu d'accomplir leur acte démocratique, les organisateurs du vote se sont retrouvés en manque de personnel, la plupart des agents d'accueil et des agents de sécurité ayant déjà été sollicités par la production de la star, a expliqué une source au sein du parti. 

La décision du comité électoral du parti a notamment pris en considération les problèmes de circulation que risque de générer la venue de Britney Spears dans la ville, explique le quotidien. 

Vous êtes à nouveau en ligne