Bousculade à La Mecque : les autorités saoudiennes peinent à sécuriser le site

France 3

Une bousculade a fait 717 morts jeudi lors du pèlerinage annuel à La Mecque.

La Mecque accueille actuellement plus de deux millions de pèlerins, venus de 177 pays à l'occasion de l'Aïd el-Kébir et la sécurité est à son maximum. 25 000 agents médicaux et 100 000 policiers sont sur place pendant cinq jours. Ce tourisme religieux rapporte gros à l'Arabie saoudite. Chaque pèlerin dépense en moyenne plus de 4 000 euros. Après le pétrole, le pèlerinage de La Mecque est la deuxième source de revenus du pays. Malgré cette importance capitale pour l'image de l'Arabie saoudite, les autorités peinent à sécuriser le site.

100 milliards de dollars dans la rénovation

En 1990, 1 426 pèlerins meurent asphyxiés dans le tunnel reliant Mina à La Mecque. Même scène dramatique en 2004 lorsqu'une bousculade fait 251 morts parmi les fidèles. 362 d'entre eux sont tués deux ans plus tard. Depuis des sommes colossales ont été investies. Les consignes de sécurité sont plus strictes. Des rotations entre groupes de fidèles régulent désormais les flux. Des mesures de sécurité qui n'ont pas empêché la mort de 717 personnes lors d'un mouvement de foule, jeudi 24 septembre, lors de la fête de l'Aïd Al-Adha.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne