Ban Ki-moon fraîchement accueilli à Gaza

Francetv info avec AFP

Le convoi du secrétaire général de l'ONU a fait face à des dizaines de manifestants jeudi matin dans la bande de Gaza. Ils lui reprochent un "parti pris pour Israël".

Le convoi du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a fait face à des dizaines de manifestants jeudi 2 février dans la bande de Gaza. Plusieurs dizaines de protestataires, rassemblés à l'entrée du territoire palestinien, ont tenté de bloquer le passage du cortège ou ont frappé les voitures avec des pancartes. Certains ont jeté des projectiles.

Les manifestants ont protesté contre le fait que Ban Ki-moon ne rencontre pas de familles de Palestiniens détenus par Israël. "L'attitude de M. Ban n'est ni morale ni humaine", a déclaré à l'AFP Abdallah Qandil, porte-parole des familles de prisonniers. Certains manifestants brandissaient des pancartes en anglais sur lesquelles on pouvait lire "Ban Ki-moon, le parti pris pour Israël, ça suffit".

Vous êtes à nouveau en ligne