Proche-orient

Le festival de Baalbeck au milieu des ruines. 

Au Liban, le plus important festival du pays se tient au milieu des ruines exceptionnelles de Baalbeck

 Le HMS Echo de la Royal Navy patrouillant au large de Gibraltar, le 5 juillet 2019. 

La Royal Navy va escorter les navires battant pavillon britannique dans le détroit d'Ormuz

Un tribunal de Bagdad, qui a jugé  neuf Français et les a reconnu coupables d\'appartenir au groupe État islamique.

Jugement des jihadistes étrangers en Irak : un tribunal mixte "donnerait l'impression d'une grande tutelle", d'après un avocat

Un soldat devant l\'une des maisons détruites, le 22 juillet. 

"Ils essayent de fragiliser l'autorité palestinienne" : près de Jérusalem-Est, Israël a commencé à détruire des maisons palestiniennes

Le Palais de justice de Paris (illustration).

Un premier jihadiste français renvoyé devant la cour d'assises spéciale de Paris pour des assassinats en Syrie

Les forces de sécurité israéliennes se préparent à démolir des constructions palestiniennes, le 22 juillet 2019 à Jérusalem.

Israël entreprend la démolition de maisons palestiniennes à Jérusalem

Le village d\'Al-Alam, dans les faubourgs de Tikrit (Irak), repris aux jihadistes de l\'Etat islamique, le 9 mars 2015.

Jérusalem : plongée dans le plus grand tunnel du Hezbollah

Un hélicoptère UH-1Y depuis le pont du navire amphibie d\'assaut USS Boxer, jeudi 18 juillet 2019, dans une photographie diffusée par l\'armée américaine.

Iran : réunion de crise à Londres

  

Iran : tensions dans le détroit d’Ormuz

Le navire britannique Stena Impero (capture d\'écran d\'une vidéo diffusée sur le site officiel du corps des Gardiens de la révolution islamique)

Pétrolier britannique confisqué par l’Iran : "L'Iran veut montrer ses muscles pour faire pression sur les pays européens et sur les États-Unis"

L\'USS Boxer, navire américain qui a abattu un drone iranien le 18 juillet 2019, ici lors d\'un ravitaillement en mer quatre jours plus tôt, sur une photo de la marine américaine qui n\'a pas dévoilé sa localisation.

Les Etats-Unis affirment avoir abattu un drone iranien qui s'approchait d'un de leurs navires dans le détroit d'Ormuz

L\'USS Boxer, navire américain qui a abattu un drone iranien le 18 juillet 2019, ici lors d\'un ravitaillement en mer quatre jours plus tôt, sur une photo de la marine américaine qui n\'a pas dévoilé sa localisation.

Golfe : regain de tension entre Washington et Téhéran

L\'USS Boxer, navire américain qui a abattu un drone iranien le 18 juillet 2019, ici lors d\'un ravitaillement en mer quatre jours plus tôt, sur une photo de la marine américaine qui n\'a pas dévoilé sa localisation.

États-Unis-Iran : la tension monte d'un cran dans le Golfe

Le portrait des deux jeunes femmes victimes des terroristes, disposé avec des fleurs et des drapeaux norvégien et marocain, le 21 décembre 2018, au Maroc.

Maroc : trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux femmes scandinaves fin 2018

Nadia Murad dans le Bureau ovale lors de sa rencontre avec Donald Trump, le 17 juillet 2019, à Washington (Etats-Unis).

"Vous avez eu le prix Nobel ? C'est incroyable" : la rencontre surréaliste entre Donald Trump et la Yézidie Nadia Murad, prix Nobel de la paix 2018

L\'anthropologue Fariba Adelkhah

L'Iran met la pression sur la France en arrêtant une Française

La chancelière allemande Angela Merkel et Emmanuel Macron, dimanche 14 juillet 2019 à Paris.

Nucléaire iranien : la France, le Royaume-Uni et l'Allemagne appellent à "arrêter l'escalade des tensions"

Des membres du Hezbollah défilent à Beyrouth au Liban, le 31 mai 2019.

Le Hezbollah affirme que l'Iran a la capacité de bombarder Israël en cas de guerre

Des enquêteurs fouillent un site près de Raqqa dans le nord-est de la Syrie où près de 200 corps ont été retrouvés (7 juillet 2019).

Charniers irakiens et syriens : la difficile identification des victimes de Daech

Le président américain Donald Trump s\'adresse à la presse, à Washington, la capitale fédérale des Etats-Unis, le 5 juillet 2019.

Nucléaire iranien : les sanctions contre Téhéran vont bientôt être "considérablement" durcies, prévient Donald Trump

La reconstruction de la mosquée Al-Nuri et de son minaret penché, symbole de la ville, n’a toujours pas commencé (juillet 2019).

"La vie ne reviendra jamais dans la vieille ville" : deux ans après la libération, les habitants de Mossoul désabusés

Le président iranien, Hassan Rohani, donne une conférence de presse à Téhéran (Iran) le 17 janvier 2017, pour célébrer le premier anniversaire de l\'accord sur le nucléaire iranien.

Nucléaire iranien : les Occidentaux préoccupés

Thierry Coville, chercheur spécialiste de l\'Iran à l\'Institut des relations internationales et stratégiques (Iris)

Nucléaire iranien : la "stratégie des États-Unis ne fonctionne pas"

Behrouz Kamalvandi, le porte-parole de l\'Organisation iranienne de l\'énergie atomique, le 17 juillet 2018. 

Nucléaire : l'Iran inquiète

Le porte-parole de l’organisation iranienne de l’énergie atomique, Behrouz Kamalvandi, le porte-parole du gouvernment, Ali Rabiei, et le vice-ministre iranien des affaires étrangères, Abbas Araghchi, annoncent le 7 juillet, à Téhéran, la décision iranienne de dépasser le taux d’enrichissement de 3,67 %. 

Nucléaire iranien : "On essaie de convaincre les Iraniens de tenir le coup en attendant que la tempête Trump passe"

Le porte-parole de l\'Organisation iranienne de l\'énergie atomique, Behrouz Kamalvandi, le porte-parole du gouvernement Ali Rabiei et le député Abbas Araghchi lors d\'une conférence de presse à Téhéran (Iran), le 7 juillet 2019.

Nucléaire iranien : provocation ou réel danger ?

Capture d\'écran de Googlemaps pointant la ville du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) où était affecté Mamadou N\'Diaye lorsqu\'il était gardien de la paix.

Paris : un ancien policier acquis aux thèses jihadistes condamné à six ans de prison et écroué

Ali Akbar Vélayati, conseiller du guide suprême iranien, à Téhéran, la capitale iranienne, le 14 novembre 2018.

Nucléaire iranien : Téhéran affirme avoir passé la barre de 4,5% d'uranium enrichi

Le porte-parole de l\'Organisation iranienne de l\'énergie atomique, Behrouz Kamalvandi, le porte-parole du gouvernement Ali Rabiei et le député Abbas Araghchi lors d\'une conférence de presse à Téhéran (Iran), le 7 juillet 2019.

Nucléaire : l'Iran met ses menaces à exécution

Le porte-parole de l\'Organisation iranienne de l\'énergie atomique, Behrouz Kamalvandi, le porte-parole du gouvernement Ali Rabiei et le député Abbas Araghchi lors d\'une conférence de presse à Téhéran (Iran), le 7 juillet 2019.

Nucléaire iranien : cinq questions sur la décision de Téhéran d'augmenter son niveau d'enrichissement d'uranium

14041424344454647484950365

Vous êtes à nouveau en ligne