Primaires aux Etats-Unis : Trump et Clinton creusent l'écart, Rubio abandonne

(Clinton et Trump remportent la majorité des Etats en jeu ce mardi © REUTERS/Jim Tanner)

Les favoris républicain et démocrate, Donald Trump et Hillary Clinton sont les vainqueurs de ce nouveau "Super Tuesday". Chez les Républicains, le sénateur de Floride, Marco Rubio, jette l'éponge.

Ce nouveau "Super Tuesday" dans la course pour la présidentielle américaine n'a pas réservé de grandes surprises. Les favoris ont conforté leur avance. 

Trump vainqueur, Rubio abandonne

Chez les républicains, Donald Trump remporte au moins trois Etats sur cinq : la Caroline du Nord, l'Illinois et la Floride. Ce dernier Etat est celui du sénateur Marco Rubio. Un revers sur ses terres qui lui a été fatal. Le jeune élu se retire des primaires républicaines. "Ce fut une soirée fantastique ", s'est félicité Donald Trump. 

Il y a tout de même un caillou dans la chaussure du milliardaire : l'Ohio lui échappe. C'est John Kasich, le gouverneur de l'Etat qui arrive en tête. Il prédit qu'aucun des candidats républicains ne terminera avec la majorité des délégués d'ici la fin des primaires du parti. 

5-0 pour Clinton contre Sanders

Du côté des démocrates, Hillary Clinton pourrait réaliser le grand chelem. Elle a battu Bernie Sanders dans quatre Etats : la Floride, l'Ohio, la Caroline du Nord, et l'Illinois. Et c'est encore une fois l'appui de la minorité afro-américaine qui lui permet de creuser l'écart sur son adversaire, selon des sondages de sortie des urnes. 

Pour les deux partis, on attend toujours les résultats du Missouri. Mais Hillary Clinton revendique déjà la victoire dans cet Etat sur le réseau social Twitter. "On l'a fait", dit-elle. "On va gagner l'investiture."

A LIRE AUSSI ►►► Primaires aux Etats-Unis : Obama appelle à rejeter les "violences"

Vous êtes à nouveau en ligne