Primaires américaines : victoire symbolique pour Mitt Romney à Washington

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les républicains de l’Etat de Washington se sont prononcés ce samedi. Le favori de la course à l’investiture des conservateurs américains, Mitt Romney, l’a emporté. Mais le plus dur reste à venir, dix Etats devront voter ce mardi lors du célèbre "Super-Tuesday".

A l’issue des primaires républicaines, les Américains connaîtront l’adversaire
de Barack Obama. En attendant, les conservateurs ont les yeux rivés sur le
"super-mardi". C'est le moment décisif de la primaire, tous les quatre ans, puisqu'en un seul jour, 419 délégués seront choisis dans dix Etats. Alors que seulement 40 délégués ont été élus à Washington.

L'Ohio, un Etat clé

Les trois principaux candidats ont fait campagne dans l’Ohio : l'ancien
gouverneur du Massachusetts et toujours favori des sondages, Mitt Romney, l'ex-sénateur de Pennsylvanie, Rick
Santorum, et l'ancien président de la Chambre des représentants, Newt Gingrich.
Ce territoire du Mid-West américain, à tradition conservatrice,
est un enjeu majeur de la campagne. Les candidats sont donc allés chercher des
voix dans cette région de plus de 11 millions d’habitants.

En plus de l'Ohio, neuf Etats voteront ce mardi : l'Idaho, l'Alaska,
la Géorgie, le Massachusetts-Etat de Mitt Romney- le Dakota du Nord,
l'Oklahoma, le Tennessee, le Vermont et la Virginie.
Cette journée sera un nouveau test pour le favori Mitt
Romney. Il cherche à légitimer sa candidature auprès de l’aile la plus à
droite
du parti (plutôt séduite par Gingrich ou Santorum) et l’élite du parti.

Vous êtes à nouveau en ligne