Primaire démocrate aux Etats-Unis : Hillary Clinton lance sa campagne

("Je serai la plus jeune femme présidente de l'histoire des Etats-Unis, et la première grand-mère", a ironisé Hillary Clinton lors de son premier discours de campagne © Frank Franklin II/AP/SIPA)

Deux mois après l'officialisation de sa candidature à la Maison Blanche, Hillary Clinton, 67 ans, a officiellement lancé sa campagne pour la primaire démocrate en vue de l'élection présidentielle de 2016, prononçant son premier discours sur la symbolique île Franklin Roosevelt, tout près de Manhattan à New York.

Le premier meeting de campagne d'Hillary Clinton a eu lieu samedi à New York, sur une île au large de Manhattan. La grande favorite de la primaire démocrate à la présidentielle 2016 s'est présentée comme la championne de la classe moyenne américaine.

Les Clinton sont de retour

A la fin du meeting, toute la famille Clinton s'est réunie sur la scène : Hillary et Bill d'un côté, Chelsea et son mari Mark de l'autre. Les deux couples se sont embrassés, avec les tours de Manhattan en guise de décor. La foule a applaudi à tout rompre, les Clinton sont de retour.

Pour autant, personne n'a volé la vedette à la candidate, elle a été la seule à s'exprimer à la tribune pendant une heure, déroulant le discours que ses partisans attendaient, celui d'une femme expérimentée, consciente des inégalités dans son pays, et qui est la mieux placée pour les corriger.

"Personne ne doit choisir entre payer ses factures, et prendre soin de ses enfants"

"La démocratie et la prospérité ", dit Hillary Clinton, "ne doivent pas être confisquées par une poignée de gens de Wall Street ", et elle ajoute : "personne ne doit choisir entre payer ses factures, et prendre soin de ses enfants". C'est cela le message essentiel d'Hillary Clinton, "je prendrai soin de vous, de tous les Américains, ceux qui réussisent ne seront pas freinés, ceuxi qui luttent seront accompagnés".

Une candidate protectrice, maternante, elle conclut d'ailleurs en se moquant de ceux qui mettent en avant son âge. "Je serai " lance-t-elle "la plus jeune présidente et la première grand-mère à la Maison blanche" , et la candidate démocrate n'a pas oublié en descendant de la scène de faire des selfies et de signer des autographes. Ceux qui étaient arrivés déjà convaincus, sont repartis emballés.

Vous êtes à nouveau en ligne