Poutine devant 130.000 partisans : "La victoire sera à nous"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Il ne parle pas d’élection présidentielle mais de "bataille pour la Russie". Vladimir Poutine, actuel Premier ministre et favori pour le scrutin du 4 mars, a tenu un discours très martial aux 130.000 personnes venues le soutenir dans un stade de Moscou. L’opposition accuse le pouvoir d’avoir payé des fonctionnaires pour participer à ce rassemblement.

 

Les organisateurs et la
police sont d’accord sur le chiffre. Environ 130.000 personnes ont participé à
une marche dans Moscou suivie d’un rassemblement de soutien à la candidature de
Vladimir Poutine. L’actuel Premier ministre russe est le grand favori de la
présidentielle organisée le 4 mars.

Debout micro à la main,
sans pupitre, sur une scène dressée au milieu du stade Loujniki, Poutine a tenu un
discours très martial. Il a qualifié la campagne de "bataille pour la
Russie
" dont l’histoire "a été écrite avec de la sueur et du
sang
". "Nous ne laisserons personne s'ingérer dans nos affaires
intérieures,
a-t-il assuré. Nous ne laisserons personne nous imposer leur
volonté
".

"Avec Poutine nous avons la stabilité" - Un manifestant

Le parti au pouvoir
accuse l’opposition, à l’origine de nombreuses manifestations cet hiver, d'être
à la solde de l'Occident. Le rassemblement d’aujourd’hui était aussi une
réponse aux défilés qui ont rassemblé jusqu’à 200.000 personnes, selon leurs
organisateurs, au mois de décembre.

"Depuis que Poutine est là, nous avons la stabilité et la Russie est respectée à l'étranger ", expliquait un jeune manifestant dans le cortège. Pour un autre, "Poutine est un membre du FSB comme mon père, c'est pour ça que je l'aime bien ".

Les partis d'opposition
et des médias indépendants ont pour leur part accusé le régime russe de faire
pression et de payer des fonctionnaires pour qu'ils se rendent aux
manifestations pro-pouvoir. Le 23
février est férié en Russie : c'est la "journée des défenseurs de la
patrie", héritée de l'époque soviétique.

Vous êtes à nouveau en ligne